Archives pour la catégorie ECONO-LOGIS

Astuces éco’four : cuire les gâteaux par deux

Pour rentabiliser mon four qui est enfin assez grand pour faire à manger pour 10, et quand je fais le poulet/pommes de terre ou rôti/pommes de terre le dimanche, je fais toujours un gâteau, un clafoutis ou autre à la suite et je ne le fais jamais seul, je fais aussi toujours celui que mes enfants plébiscitent : le quatre-quarts, parfait pour le goûter ou le petit-déjeuner du lendemain et qui se garde plusieurs jours (enfin pas chez moi, il fond à vue d’œil, bizarre!), dont je vous donnerai la recette bientôt. :)-

 

p1000193.jpg

Développement DurableAstuces éco'four : cuire les gâteaux par deux dans ASTUCES ECO... engage-13th_jaimecetarticle dans CUISINEVoter !wikio4 dans ECOLONOMIE

articleecrithellocoton

 

Astuce éco’ménage pour rafraichir sa maison

C’est un truc que j’aurai du vous donner en juillet, je l’ai programmé pour aujourd’hui, parce que comme vous devez le savoir, comment ça, je ne vous ai pas assez bassiné avec ça ? Je suis déménagée !

Je disais donc c’est un truc que je faisais quand j’habitais à Toulouse, quand il faisait vraiment très chaud. J’ai retrouvé ce réflexe depuis le début de l’été au moment des fortes chaleurs que nous avons eu. Si vous avez du carrelage, au moment de le laver, laver à l’eau froide, ne pas trop essorer la serpillère et laisser assez d’eau sur le sol pour qu’en séchant cela rafraichisse un peu la maison. Ne pas hésiter aussi à faire des courants d’air. On ne laissera pas les enfants dans la pièce à ce moment là, je le faisais pendant la sieste de ma fille. Ça rafraichissait un peu la pièce sans dépense énergétique.

Mes elféebulations en mode elféedéménagement :)

Astuce éco’ménage pour rafraichir sa maison dans ASTUCES ECO... th_jaimecetarticleVoter !wikio4 dans ASTUCES ECO...

 

Ékopédia

Ékopédia dans ♣ AU QUOTIDIEN ekopedia

Qui ne connaît pas Wikipédia ? L’encyclopédie du net par excellence, l’encyclopédie collaborative gratuite en ligne la plus utilisée dans le monde, dont le contenu peut-être librement recopié (on notera sa source kémême ;)- De toute façon ceux qui recopient sans mettre leur source seront démasqués, les vilains)… Qui n’y a jamais fait référence au moins une fois ?

Maintenant saviez-vous qu’il existe aussi une autre encyclopédie plus spécialisée en alternatives écologiques ?

  • éko : écologie

Ékopédia fondée sur le même principe que Wikipédia s’intéresse plus particulièrement à l’écologie pratique et à ses alternatives pour construire un monde plus propre à l’avenir. Comme pour Wikipédia, tout le monde peut participer, apporter sa petite pierre à l’édifice. Né à Québec en décembre 2002, presque 2 ans après la naissance de son grand frère, ékopédia regroupe maintenant 13 catégories (portails) dont la dernière née Colibris, en partenariat avec l’association Colibris, mouvement pour la Terre et l’humanisme et son réseau des Colibris. articleecrithellocoton dans ♣ EC'EAU

N’hésitez pas à consulter le site et à y apporter vos propres connaissances vous aussi !

Elféekopédiatrement vôtre

th_jaimecetarticle dans CONSOMMER AUTREMENTVoter !wikio4 dans COSM'ETHIQUE BIO

Déménager écolo ?

Déménager écolo ? dans ASTUCES ECO... danslescartons

Peut-on parler de déménagement écolo ? Pas facile de déménager écolo, à vrai dire je ne sais pas trop si le mien le sera à 100%, mais voici quelques trucs que je fais et qui à mon sens peuvent entrer en ligne de compte.

Après plusieurs années de location, nous venons d’acheter une maison. Une opportunité s’est présenté, alors que nous en étions à faire les démarches pour construire une maison BBC. Y’a pas à dire pour construire écolo, enfin comme on voulait, revient encore aujourd’hui très cher, toutes nos économies allaient y passer. A défaut nous avons acheté une maison récente bénéficiant des dernières technologies (chauffage au sol, très bonne isolation), même si elle n’a ni chauffe-eau solaire ou chauffage géothermique comme nous l’aurions souhaité…

Déménager après plusieurs années de sédentarisation dans la même maison, de ma vie d’adulte cela ne m’était pas encore arrivé. Depuis que je suis « une grande », je n’étais pas restée plus de 3 ans dans le même logement et je n’avais pas eu le temps d’accumuler autant de choses. C’est fou ce que l’on peut accumuler et traîner derrière soi, déménagement après déménagement…

Je déménage dans quelques semaines et j’en profite donc pour faire le point et le vide. Mais après 11 ans de vie dans la même maison, 3 enfants plus toutes ces choses gardées pour mon métier d’assmat, le bilan est plutôt lourd. Plus de 50m3 à déménager, des tas de vieilleries entassées pour les « au cas où »… Il était grand temps pour moi de faire un peu de ménage.

C’est donc l’occasion rêvée pour revoir mes petites habitudes, réviser ma manière de consommer, éliminer le superflus qui encombre plutôt qu’autre chose et me libérer de cette société de surconsommation… J’ai potassé un peu et j’en suis arrivée à la conclusion suivante.

Nous ne déménageons que de 2 km mais même si le trajet est court, il nous sera impossible de tout faire tous seuls avec deux voitures ;)-. Ne me parlez pas de déménager à vélo, c’est infaisable, trop pentu par chez nous, on doit traverser tout le village et ça monte tout le temps ;(…

Pour être tranquille le jour du déménagement j’ai déjà réglé en quelques coups de téléphone les détails administratifs pour la nouvelle maison : téléphone, électricité, eau…

Nous avons du faire appel à un déménageur parce que zhom travaille et nous n’avons trouvé personne pour nous aider à déménager un lundi et mardi (jours de congés de zhom) surtout à quelques jours de la rentrée des classes. En plus nous signons un lundi, il n’aurait resté que le mardi. C’est moins économique malheureusement et c’est seulement la 2ème fois que nous faisons appel à eux, le première c’est quand nous avons déménagé depuis Toulouse… Mais nous n’avons pas  trop le choix…

Nous avons donc choisi la formule où les déménageurs démontent les meubles et emballent le fragile dans leurs bacs spéciaux en plastique dur, parce que je vais être toute seule les matins du déménagement qui doit se faire sur 2 jours, avec un camion pas trop gros, mais  impossible de tout déménager en une seule journée à cause des meubles à démonter et à remonter (lits pour 7 personnes, armoires, etc…) :(. Cela fera tout de même moins de déchet. J’ai aussi prévu de redonner aux déménageurs leurs cartons, une fois ceux-ci déballés, à moins que d’ici là des personnes de notre entourage en aient eux aussi besoin.

J’avais gardé des cartons du précédent déménagement (oui, oui je sais ça fait déjà 11 ans) ainsi que des cartons d’emballage que je vais utiliser pour faire mes cartons en plus du matériel (cartons, croisillons, adhésif) fournis du déménageur. Ce sont des cartons que je ne déferais pas tout de suite et que j’ai prévu de garder par la suite pour essayer de faire des meubles en carton, notamment pour les toilettes ;)-. De ce fait je n’ai fait aucun achat de carton, de papier bulle ou d’adhésif

J’avais aussi gardé « au cas où » les cartons d’emballage de la TV, de la machine à pain etc… Ils vont pouvoir enfin me resservir ;)-

Les choses plus ou moins fragiles qui ne sont pas prises en charge par les déménageurs seront emballées dans du linge de maison (serviettes, draps etc) et des flocons de maïs soufflés ainsi que du papier bulle que j’avais aussi gardé…

Comme nous quittons une grande maison avec 5 chambres pour une maison avec 4 chambres, j’ai choisis de réduire mes déchets en donnant plutôt que de jeter afin de créer de la place, il y a des meubles que je ne veux/peux plus garder mais qui pourront servir à d’autres, des vêtements que j’ai gardé à cause des petits que je gardais pour « au cas où », mais je ne veux plus avoir d’enfant donc finalement je vais donner à ma voisine qui vient d’avoir un bébé, vieux jeans troué à la copine qui en fait des sacs, un lave-vaisselle qui ravira une autre amie qui n’en avait pas, puisque j’en ai un dans ma nouvelle maison…

Jeter intelligemment et en toute sécurité : vieux vêtements usés dans des bacs de récup pour Emmaüs qui en fera du matériel d’isolation,  vieille lampe inutilisable, jouets cassés qui pourraient nuire à la sécurité des petits que je garde à la déchetterie plutôt qu’à la poubelle… Piles au Super U qui les récupère, médicaments chez le pharmacien, huile usée, peinture à la déchetterie… Zhom empruntera une remorque à des amis pour y déposer tous les encombrants mais après le déménagement.

Donner à la recyclerie (ressourcerie) ce qui peut peut-être être réparé plutôt que de le garder ou de le jeter, elle redonnera vie aux objets qui pourront faire le bonheur d’autrui à petit prix…

Revendre du matériel neuf qui n’a jamais servi et qui ne servira de toute façon jamais alors pourquoi le garder…

Par contre même si dans la nouvelle maison il y a déjà des plaques à induction, nous gardons notre vieille gazinière, nous la mettrons au garage, elle servira pour faire les confitures ou la lessive ;)-

C’est aussi l’occasion de vider les placards et le congélateur de nourriture. Je ne fais plus de stock, j’achète le strict minimum, parfois les repas sont « dépareillés » mais cela fera moins à transporter. C’est aussi l’occasion de faire le tri et de jeter ce qui n’est plus bon, heureusement je n’ai pas vu grand-chose de périmé ouf…

Attendre d’avoir déménagé avant de racheter quoique ce soit, ça fait aussi du bazar en moins à déménager, comme ma cafetière que je n’ai toujours pas encore acheté, la table de salle à manger bancale qui menace de renverser chaque fois que quelqu’un s’y appuie et que nous devons changer depuis plus de 5 ans ou encore le bureau que zhom attend depuis bientôt 10 ans…

En fait il n’y a qu’un seul truc auquel je ne m’attaquerai pas avant le déménagement, c’est le tri des papiers, parce que quand je me suis aperçue que j’avais gardé des papiers vieux de 15 ans, sgrumpf, j’ai tout remis bien en place dans les archives et je ferai cela à tête reposée dans la nouvelle maison, à Noël ou bien plutôt à Pâques prochain, enfin quand j’aurai au moins 8 jours de vacances d’affilée ;)-

Enfin nous avons dû donner notre préavis un mois plus tard que prévu et finalement nous signerons l’acte de vente de la maison plus tôt que prévu… Mais finalement ce n’est pas plus mal, car nous aurons tout le mois de septembre pour vider l’ancienne maison de ce que nous n’aurons pas emporté. Ce sera fait sans précipitation. Et j’aurai ainsi aussi tout le temps de bien faire le ménage avant de rendre les clés au proprio…

Une fois le déménagement effectué, j’ai décidé de réorganiser ma nouvelle maison, petit à petit sans précipitation, mais pas avant d’avoir attendu un peu de nous créer de nouvelles habitudes dans ce nouveau logement. Par exemple le vieux bureau (que mon père avait récupéré à l’usine) qui me suit depuis mon adolescence à la cave, pour laisser place à un bureau plus petit et plus pratique… Mais ça c’est une autre histoire…articleecrithellocoton dans CONSOMMER AUTREMENT

Voilà aussi pourquoi ces prochains jours je ne serais pas trop ici ou chez vous, déménager prends du temps ;)-

Elféedéménagement vôtre

th_jaimecetarticle dans DéménagementVoter !wikio4 dans ECOLOGIE

 

Baume apaisant anti-moustiques et après-soleil pour jeune baroudeuse

A lire désormais ici : http://anissina-turelle.com/recettes/remedes-naturels/49-baume-apaisant-anti-moustiques-et-apres-soleil-pour-jeune-baroudeuse

Astuces Eco’bobologiques contre les coups de soleil

Avec les premiers soleils, ma fille imprudente en se promenant à vélo avait attrapé un coup de soleil. Pour la soulager sans la tartiner de produits chimiques, dès qu’elle est arrivée à la maison :

  • Je lui ai passé du vinaigre de Lavande maison sur sa peau rougie par le soleil, en attendant qu’elle aille prendre sa douche.
  • Une rondelle de concombre
  • Ou une rondelle de tomate ferait tout aussi bien l’affaire.

Et après une douche fraiche :

  • A avoir aussi toujours sous la main du gel d’Aloé Véra, excellent contre les brûlures, les coups de soleil, les piqures d’insectes, bref c’est un incontournable de la petite pharmacie naturelle pour la maison ou les vacances.

  • Quelques gouttes d’HE de Lavande et/ou de Géranium diluées dans
    • Un macérât huileux de Millepertuis, l’huile après soleil par excellence (on évitera de s’exposer au soleil après s’être passé du millepertuis sur la peau, au risque de la brûler à nouveau car c’est une huile photosensibilisante)
    • A défaut un Macérât de Calendula
    • Ou un Macérât de Lavande
    • De l’Huile de coco (coprah)
    • Du Monoï (Macérât de fleur de Tiaré dans de l’huile de Coco)
    • De l’Huile de Tamanu (calophyllum inophylum)
    • Ou encore du beurre de Karité

ATTENTION cependant aux allergies possibles, toujours faire un test d’innocuité avant d’utiliser un produit que l’on n’a jamais utilisé auparavant !

Dans quelques jours ma grande en camp de vacances pas très loin. Pour ne pas l’encombrer avec des gels et autres mixtures, je lui ai préparé un baume apaisant contre les insectes et après-soleil à la fois, que tout le monde peut réaliser sans avoir de diplôme de chimiste, baume dont je vous parle ces prochains jours ;)

Elféesoleillement vôtre
Astuces Eco'bobologiques contre les coups de soleil dans ASTUCES ECO... th_jaimecetarticleVoter !wikio4 dans BOBOLOGIE

1ère Journée sans emballage 2010

1ère Journée sans emballage 2010 dans ASTUCES ECO... suremballage

Après les images insoutenables d’hier de la Planète plastique : Histoire sans parole, aujourd’hui 12 juillet c’est la Journée sans emballage. Rejoignez le groupe  Journée sans emballage sur facebook. Et aussi Stoppons le suremballage / stop overpacking RDV le 12 juillet 2010 ou encore STOP SUREMBALLAGE / STOP OVERPACKING FOR ENVIRONNEMENT et pour finir le groupe de menfin : Facebook | marre des emballages

Pourquoi relever le Défi survivre sans emballage?

Parce que les emballages sont omniprésents dans notre entourage, à un point tel que l’on ne s’en rend souvent plus compte… le Défi sans emballage 2009, nous met au défi d’y porter attention et de réduire notre consommation d’emballages à usage unique (…)

Parce que les emballages représentent près de 50 % du volume de déchets générés et constituent par conséquent une source de pollution importante (…)

En effet, pourquoi s’arrêter particulièrement au cas de l’emballage? Il y aurait tant de causes environnementales à défendre. Pourquoi avoir choisi celle-ci?

D’abord, l’emballage à usage unique est omniprésent. Tellement omniprésent, qu’on ne le remarque plus. Qui s’étonne encore devant un petit jus dans une boîte dans une pellicule plastique dans une autre boîte dans une autre pellicule plastique? L’emballage est omniprésent!

Deuxièmement, l’emballage à usage unique ne nous mérite pas. La preuve? La première chose que l’on fait, c’est de s’en débarrasser! Quand on reçoit un cadeau dans une belle boîte, que fait-on? On la garde pour la réutiliser. L’emballage qu’on jette est celui qui est, à nos yeux, trop inutile pour être réutilisé. Se promènerait-on avec des vêtements qui ne valent pas la peine d’être portés une deuxième fois? L’emballage à usage unique est chiche. Il ne nous mérite pas!

De plus, l’emballage à usage unique n’est pas pratique! Il pince l’intérieur des doigts lorsqu’il est trop plein, il laisse le jus de viande couler, il déchire… Qui s’en étonne? S’il était pratique, on ne le jetterait pas! Le principal avantage qu’on lui trouve est celui de pouvoir ne pas s’en encombrer lorsqu’on n’a pas de place. Soit. Mais, au fait, vous n’auriez pas déjà un petit sac? Une petite sacoche? Une petite voiture…

L’emballage est un outil de réflexion idéal car, superficiel au premier coup d’oeil, sa remise en question touche une panoplie d’enjeux et mène directement au coeur d’un système économique qui s’emballe et auquel il faudra bien un jour ou l’autre redonner un peu d’humanité.

Ainsi, réduire les emballages, c’est un geste pour l’environnement et bien plus, car lorsque j’achète un pain nu…
• J’achète localement et contribue ainsi à notre souveraineté alimentaire;
• J’encourage un commerce à dimension humaine;
• Je mange plus sain. Les pains qu’on peut trouver sans emballage sont habituellement frais du jour.

On ne peut en dire autant de la plupart des pains qu’on retrouve sur les rayons d’épicerie. D’ailleurs, dans la logique de conservation temporelle maximale, des agents peu recommandables sont souvent incorporés dans les ingrédients de ces derniers.

L’emballage qui pollue le moins, c’est celui qu’on ne produit pas! En réduisant la consommation d’emballage à la source, on réduit son impact environnemental.

Elféesuremballagement vôtre

th_jaimecetarticle dans ♣ AU QUOTIDIENVoter !wikio4 dans CONSOMMER AUTREMENT

MatchTV : Jeté d’emballages

MatchTV : Jeté d'emballages dans ♣ AU QUOTIDIEN jetdchet

Découvert sur Ecolo-Info… Mieux vaut en rire qu’en pleurer… Et la comparaison est toute d’actualité, vous ne trouvez pas ? C’est aussi pour cela que j’ai adoré ! Depuis des années, c’est mon sac qui sert de poubelle ambulante, j’y retrouve de tout, des papier de bonbons que les gamins ont eu par  leurs copains ou de la chauffeuse de bus… Et avant les enfants, c’était mes papiers de chewing-gum… J’avais même un paquet de cigarette pour récupérer les mégots pour ne pas les jeter, mais je ne fume plus et mon sac ne pue plus fort heureusement lol… Parce que ça pue un mégot de cigarette…

Il y a plein de déchets que l’on peut facilement éviter et comme dirait l’autre le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas… Ou qu’chose dans ce genre là ;)-

Mdd tv: Déchets en merhttp://www.dailymotion.com/video/xdjxrrpar developpement-durable.

Elféemballagement vôtre

th_jaimecetarticle dans ECOLOGIEVoter !wikio4 dans ENVIRONNEMENT

 

Parlez-en à votre boulanger ;)

Parlez-en à votre boulanger ;) dans ASTUCES ECO... pain0
Tranché, pas tranché telle est la question ;)-

Chez nous on préfère le bon vieux pain de campagne, Campagnard, Campaillou, au seigle, bref les belles boules qui se conservent bien plus longtemps que le pain ou la baguette, qui durcit moins vite et qui fait d’excellentes tartines pour le goûter ou le petit-déjeuner. Et s’il y a une chose que nous n’aimons pas, ce sont les baguettes industrielles sans saveur qui pique du nez au moindre petit rafraîchissement ou qui durcissent dès que le temps est au beau fixe. Et parce que nous avons un boulanger d’exception, je préfère le faire travailler que faire mon pain -mais je fais le pain de mie, kémême ;)-

Pour une question d’hygiène un client ne repart jamais sans sa feuille ou son sachet en papier pour envelopper le pain qu’il vient d’acheter. J’ai donc fait un deal avec mon boulanger pour écolonomiser ces fameux sachets en papier et tout le monde y est gagnant ;)-

  • Un sachet en papier blanc (comme celui présenté sous mes deux pains) lui coute 25 cents, voui, voui c’est très cher, et ça c’est sans les jolis dessins ou les coordonnées que l’on peut trouver parfois dessus, ça exploserait son budget… et souvent ça part à la poubelle dès son arrivée chez le consommateur.
  • Sauf chez moi où je le garde et je le lui ramène la fois d’après ou un sac en tissus.
  • En échange, il me tranche mon pain gratuitement. Sinon quoi, cela m’aurait coûté 15 cents.
  • Dans les deux cas, nous faisons des écolonomies d’au moins 15 cents par pain que je lui achète.
  • Et si j’oublie de ramener mon petit sachet, comme ce matin, je suis punie et je ramène mon pain non tranché à la maison ;)-
  • Il m’arrive effectivement de débarquer à la boulangerie sans que cela soit prévu, mais pour remédier à cela, je fais une provision de petits sachets.

On est jeudi et j’ai acheté le pain tranché de gauche mardi matin, il y a deux jours et il est tout aussi moelleux qu’hier, le pain de droite est encore tout chaud ;)-…

Elféeboulangèrement vôtre
th_jaimecetarticle dans CONSOMMER AUTREMENTVoter !wikio4 dans ECOLONOMIE

Astuce éco’ménage pour les gants en caoutchouc

gantsdemnage.jpg

S’il est un truc dont je ne peux me passer pour faire le ménage ce sont les gants de ménage en caoutchouc… Et j’ai l’impression d’en faire une consommation excessivement motercalo’tienne… Parce que je ne sais pas chez vous mais chez moi c’est toujours le gant droit qui me lâche en premier, normal me direz-vous, je le malmène à qui mieux mieux…

  • Alors pour ne pas jeter ma paire de gant tout de suite, je garde toujours le gant gauche de la paire précédente que je mets à la main droite. (donc avec deux paires de gant j’en fais trois, vous me suivez : cad qu’avec les gants gauches, qui sont en bon état eux, de deux paires de gant, je fais une 3ème paire de gant ;)-) Bon j’avoue ça serre un peu, même si les gants ont toujours tendance à se détendre à la longue, ça fait mal à la main quelques fois, c’est pas hyper pratique (normal c’est pas fait pour ;)-) mais je les fais durer ainsi quelques semaines de plus.

  • Un deuxième petit truc pour les conserver plus longtemps, je m’essuie les mains après chaque utilisation et je les pends par un doigt ou je les pose à cheval sur la bassine sous l’évier… mais jamais humide, en vrac ou en boule, le caoutchouc finirait sinon par s’abîmer plus vite.

  • Enfin, je remets régulièrement dedans du bicarbonate ou de l’argile blanche (saupoudrer dans le gant et secouer pour que la poudre se dépose bien partout), ils restent ainsi plus facile à enfiler, on tire beaucoup moins dessus et les mains restent belles et douces… Je fais cela à chaque fois que je commence à m’énerver pour mettre un gant et que je suis obligée de tirer dessus ;)

Je n’ai pas trouvé d’alternative aux gants de ménage, en fait je ne peux pas m’en passer, vous auriez pas un truc à me proposer ?

Elféeganteusement vôtre

Astuce éco’ménage pour les gants en caoutchouc dans ASTUCES ECO... th_jaimecetarticleVoter !wikio4 dans ♣ AU QUOTIDIEN

 

12345...13

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik