Archives pour la catégorie

Un moelleux aux noisettes bien de chez nous type « Le Creusois » en version bio

le creusois


Aujourd’hui c’est l’anniversaire de mon elfe messager. Je lui ai concocté un bon gâteau d’anniversaire qui change du fameux moelleux au chocolat que je sais si bien faire, accompagné de sa crème anglaise… vous verrez plus loin pourquoi.

Comme vous devez le savoir, mais si vous ne le saviez pas, le Creusois est un gâteau à base de noisettes fabriqué uniquement en Creuse et la recette est déposée. Attention donc aux pâles imitations que l’on pourrait essayer de vous faire avaler. Habitant la région je peux tout à loisir m’en procurer facilement et les enfants l’adorent. Mais n’est pas limousin qui n’a jamais fait au moins une fois dans sa vie cette spécialité si typique de la région.

SON HISTOIRE : IL ETAIT UNE FOIS … LE CREUSOIS

Au XIVe siècle, les monastères fleurissaient un peu partout, telle une source multiple de trésors spirituels. La nuit des temps les enroba bien vite. Mais il arrive que les villageois soient curieux … En 1969, en démolissant une de ces maisons des moines de la région de Crocq, on trouva un parchemin du XVe qui reposait là, bien à l’abri du temps et des regards indiscrets. Cette suite de mots écrits en vieux français cachait une délicieuse recette et une résurrection peu commune. Il fallut traduire, puis doser et innover. Sur le parchemin, il était dit « Cuit en tuile creuse ». On fit si bien que le « Creusois » put commencer un long voyage à travers le monde pour aller flatter les palais les plus délicats.
Tel est le « Creusois », ambassadeur de la Marche, devenu l’ami intime de nos « bouches » friandes et gourmandes, même si notre cher gâteau a gardé encore quelques secrets connus seulement de nos pâtissiers Creusois.    Robert GUINOT

http://www.saveurs-limousin.com

Quand à la recette populaire, elle varie un peu suivant les auteurs, chacun y apportant un peu de sa patte et de son savoir-faire, je ne déroge donc pas à la règle avec ma version bio :

INGREDIENTS

  • 4 blancs d’oeufs bio (environ 150 g)
  • 1 pincée de sel pour libérer tous les arômes
  • 180 g de sucre de canne bio vanillé maison + 20g de sucre rapadura (leurs arômes remplaceront avantageusement le sucre blanc et le sachet de sucre vanillé que certains rajoutent à cette recette) OU
    • 200 g de sucre de canne bio vanillé maison
  • 100 g de noisettes entières bio ou sauvage (celles du jardin sont parfaites)
  • 50 g ou 100 g de farine bio (pourquoi l’une ou l’autre, je n’en sais rien, mais les deux se valent… quand à savoir les réelles proportions…)
  • 100 g de beurre fondu bio
  • Il m’arrive de rajouter 2 cuillères à café de miel du Pays Limousin bien sûr, je réduis donc d’autant de sucre…

PREPARATION

  • Griller légèrement (15 mn maxi à 200° ou sous le grill) puis râper ou mixer les noisettes en poudre et les mêler intimement au(x) sucre(s). Il m’arrive comme ici de ne pas trop les mixer pour retrouver des morceaux dans le gâteau)
  • Monter les blancs en neige avec une pincée de sel (au dessus d’un bain-marie)
  • Ajouter le mélange sucre/noisettes et remuer
  • Puis la farine et le beurre fondu -et enfin le miel si rajouté- tout en remuant entre chaque ajout d’ingrédients
  • Verser l’appareil dans un moule à génoise de préférence (la circonférence du moule en principe ne doit pas dépasser 24 cm)
  • Faire cuire à 170°C pendant 30 minutes.

Ha aussi, ce moelleux est meilleur si on le déguste le lendemain, voire le surlendemain en ayant pris soin de le mettre sous papier cuisson à l’abri des regards friands des loulous ;)

Et comme je ne vais pas jeter les jaunes d’oeufs restant, je vais en faire une bonne crème anglaise pour accompagner ce chef-d’oeuvre, mais ce sera l’objet d’un prochain post, peut-être…

Elféecreusoisement vôtre Un moelleux aux noisettes bien de chez nous type Voter ! th_jaimecetarticle dans EN TERRE ELFEÏQUE (LIMOUSIN)

Nutella Maison à ma façon

nutella11.jpg

Un BEST de Mes Elféebulations depuis le 12 août 2009

A lire désormais dans mon nouvel atelier :  Nutella Maison à ma façon

Vous pouvez continuer à poster vos retours de la recette à cette nouvelle adresse

Merci de votre visite

Elf&echocolatement vôtre

Confiture Pêche/Abricot Maison

confiturepecheabricotsign.jpg

Mais que faire de fruits qui s’abiment trop vite ? Au lieu de les jeter (quel gaspillage !) hop hop hop une petite compote ou confiture maison. Pas plus tard que la semaine dernière par exemple j’ai fait  en moins de 2h30 une confiture maison pêche/abricot à la Machine à Pain (MAP). L’avantage de la MAP c’est qu’on peut faire compotes et confitures sans surveillance aucune et en plus la recette est tellement facile, ce serait dommage de s’en priver. L’avantage de faire de petites quantités (jusqu’à 1kg) à la fois c’est qu’il n’y a pas besoin d’écumer. Et le petit plus pour moi c’est que c’est sans danger pour les petits que je garde.

Pour un pot de confiture :

  • 500g de fruits (62,5% de fruits)
    • Compter environ 4 abricots pour une pêche
  • 300g de sucre (de canne bio) vanillé maison (37,5% de sucre seulement)
  1. Dénoyauter les fruits et les couper en morceaux
  2. Les mixer ou non selon les goûts -> ici finement, ils cuiront ainsi plus uniformément et les enfants apprécieront qu’il n’y ait pas de gros morceaux
  3. Mettre dans la MAP et verser le sucre dessus
  4. Mettre la MAP en route programme confiture une première fois (1h20)
  5. Puis mettre le programme cuisson seule (1h)
  6. Dès la fin du programme, remplir les pots propres et stérilisés sans attendre jusqu’à ras bord
  7. Fermer les pots et les retourner jusqu’à ce qu’ils refroidissent complètement, ils seront ainsi mieux protégés des moisissures
    • Quand j’en ai beaucoup ou que je suis pressée, je les retourne 5 mn puis je les plonge dans de l’eau froide pendant 1/2h au moins

Et voilou de la fabrication à la dégustation, elle est super méga bonne et parfaite pour parfumer les yaourts maison ou le petit déjeuner sur de la bonne brioche faite maison !!

Elféeconfiturement vôtre  Confiture Pêche/Abricot Maison dans A la MAP wikio5 Voter ! th_jaimecetarticle dans CUISINE

Pâte d’amande maison

Plus simple à préparer qu’il n’y parait :

  • 50% de poudre d’amande
  • 50% de sucre
  • un peu d’eau
  1. Dans une jarre, mélanger la poudre d’amande et le sucre, tout en mouillant avec un peu d’eau jusqu’à former une pâte bien lisse.
  2. Étaler la pâte à environ  2 cm d’épaisseur ou former des rouleaux.
  3. Façonner ou découper des formes et mettre à sécher une nuit au sec.
  4. Voilà c’est prêt.

Elféemandement vôtre

Pâte d'amande maison dans CUISINE wikio5 Voter !

Confiture de lait maison en cocotte

confituredelait.jpg

A lire ici : http://anissina-turelle.com/recettes/cuisine-bio/158-confiture-de-lait-maison-en-cocotte

Le Pain d’épices quel délice !

A lire ici : http://anissina-turelle.com/recettes/cuisine-bio/166-le-pain-d-epices-quel-delice

Pain au miel et au beurre salé en MAP

Pain au miel et au beurre salé en MAP dans A la MAP brioch10

Très facile à réaliser en moins de deux heures, vraiment super méga bon, moelleux à souhait, ce pain brioché au miel fait l’unanimité dans ma tribu. Impecc au tit’déj comme au goûter avec de la pâte à tartiner maison…  J’ai adapté à ma sauce cette recette du livre de Marabout chef : « pain maison, spécial machine à pain ».

  • 100g d’eau filtrée ou de source
  • 100g de lait bio demi-écrémé
  • 30g de beurre demi-sel ou salé c’est encore meilleur
  • 30g de miel bio
  • 1 C.C de sel de Guérande
  • 1 C.C de jus de citron non traité (facultatif)
  • 350g de farine T55 (bio)
  • 1 sachet soit 2 C.C de levain déshydraté (bio)

Je ne suis absolument pas les directives du constructeur de la machine à pain, je le fais à ma manière, plus rapide et nettement meilleure…

  1. Mettre à bouillir l’eau filtrée

  2. Pendant ce temps, peser 30g de beurre dans un  verre mesureur

  3. Rajouter un peu plus d’une CàS (30g) de miel liquide ou solide (c’est égal, ça va chauffer et se liquéfier) le sel et le lait

  4. Rajouter l’eau bouillante qui va faire fondre le beurre, liquéfier le miel et mélanger avec la cuillère mesure (en plastique) du miel pour ne pas en perdre une miette lol

  5. Quand le tout est bien homogène, mettre le mélange dans la cuve

  6. Rajouter la farine par dessus, elle doit bien couvrir le liquide

  7. Mettre la cuve dans l’appareil

  8. Programmer la machine Prog. 2, 750g, croute 1 ou 2 suivant ses envies

  9. Mettre enfin la levure sur la farine et lancer le programme tout de suite.

Elféemieleusement vôtre miel10 dans CUISINE

Photo : ©Mes elféebulations

Votez pour cet article wikio5 dans Sucrée

Petite Crème Caramba…

caramba.jpg

Mes loulous aiment le caramel mais étrangement ils ne sont pas fans des carambars les vrais ceux au caramel. Cha colle aux dents, ils préfèrent ceux aux fruits et autres cochonneires ;). Ils en ramènent de l’école ou de chez les copains et ces derniers atterrissent immanquablement dans un bocal. Depuis le début de l’année sco j’en ai bien amassé une 40ène et je ne savais pas quoi en faire jusqu’à l’autre jour où en voulant faire une crème au chocolat, je me dis pourquoi pas ? Et je me lance. J’ai fait du pif, au feeling, à l’odeur lol :

Pour 5 pots de gourmands ou 6 petits  :

  • 75 cl de lait ou
    • 50 cl de lait
    • 20 à 25 cl de crème liquide (une briquette)
  • 10 Carambars
  • 2 CàS de fécule de maïs.

Marche à suivre :

  • 1. Diluer la fécule dans un peu de lait froid.
  • 2. Faire fondre les carambars dans le lait chaud dans une casserole. 

    • On peut aussi tout mettre dans un broc et hop au micro-onde pour aller plus vite, mettre en casserole quand le tout est fondu.
  • 3. Quand le tout est bien fondu rajouter la fécule diluée et faire épaissir à feu doux 2 à 3 mn.

    • Rajouter la crème liquide au dernier moment si choisie.
  • 4. Mettre dans des pots, laisser refroidir et faire épaissir au frigo. Et c’est tout.

Le résultat est divin, sans pour autant être écoeurant et mes Carambars servent à quelque chose. J’ai fait les deux versions pour changer, la deuxième est plus onctueuse mais la première est très bonne aussi.

Elféecarambarement vôtre

Photo : ©Mes elféebulations

Votez pour cet article Petite Crème Caramba... dans CUISINE wikio5

Pancakes

pancakes by mes elféebulations

C’est mardi-gras et pour l’occasion, et pour changer des crêpes que nous avons mangé samedi dernier parce que c’était le Carnaval de l’école, aujourd’hui ce sera Pancakes.

Pour environ 40 petits ou 20 grands Pancakes :

  • 250 grammes de farine,
  • 2 CàS ou 30g de sucre,
  • 1 demi cuillerée à une cuillère à café de bicarbonate de soude,
  • 1 mini cuillerée (just un pinch) de sel,
  • 30g de beurre fondu,
  • 3 oeufs,
  • 400 ml de lait tiède

Méthode traditionnelle :

  1. Mélanger la farine, le sucre, le bicarbonate et le sel dans un saladier.
  2. Creuser un puits au milieu et incorporez 1 oeuf entier et 2 jaunes.
  3. Faire fondre le beurre dans le lait tiède et incorporer rapidement à la préparation jusqu’à obtenir une pâte épaisse.
  4. Laisser poser une heure à température ambiante.
  5. Battre les blancs d’oeufs en neige et incorporer à la pâte délicatement en faisant tourner le saladier, juste avant de mettre à cuire.

Méthode rapide :

  1. Mélanger la farine, le sucre, le bicarbonate et le sel dans un saladier.
  2. Battre les oeufs entier et y mélanger le beurre fondu et le lait tiède.
  3. Creuser un puits au milieu du saladier, incorporer la préparation liquide et mélangez rapidement à la spatule.
  4. Laisser ensuite reposer la pâte une heure à température ambiante.
  5. Remuer délicatement avant de faire cuire les pancakes.

cuisson pancakes

Cuisson :

  • Faire cuire dans la foulée comme les crêpes.
  • Verser une petite louche de pâte dans une poêle à crêpe légèrement graissée au pinceau.
    • Mon petit truc, pour gagner deux fois plus de temps, je fais cuire 5 ou 6 pancakes à la fois sur deux galetières. J’utilise une cuillère mesure de 30 ml  pour des petits pancakes (pas très pratique, mais j’ai pas encore trouvé de mini-louche) et une louche d’environ 60ml pour des pancakes plus grands .
  • Faire cuire à feu moyen pendant environ 2 mn, la pâte va faire des bulles sur le dessus et commencer à sécher,
  • Dès que la pâte est sèche (elle ne brille plus), retourner à la spatule et laissez dorer encore 2 mn.
  • Servir avec du sirop d’érable ou de sauce de fruit (abricot, groseille… Hum Kc’est bon !!!) ou bien tartinées de beurre fondu ou de confiture.

Elféepancakement vôtrePancakes dans Sucrée 0060060824180414dp7

Photos : ©Mes elféebulations

Votez pour cet article wikio5 dans Sucrée.

A la chandeleur, crêpes…

crpe1.jpgCrêpes et galettes sont à l’honneur ! La Chandeleur (du mot « chandelle ») autrefois appelée « Chandeleuse » qui, sous l’impulsion d’un pape il y a 1500 ans, remplacera un vieux rite solaire païen, est la fête qui célèbre le retour de la lumière, elle se fête le 2 février, soit 40 jours après Noël. Les crêpes pour l’occasion  (serait-ce dû à la forme du disque d’or) symbolisent le renouveau du soleil après les nuits hivernales. Et c’est vrai avez-vous remarqué que le soleil se couche désormais après 18h.

La tradition veut que si on fait sauter la première crêpe (réalisée avec le froment de la moisson précédente) avec une pièce d’or dans la main, sous l’éclairage d’une bougie, que l’on enroule cette pièce dans la crêpe,  que toute la famille, en procession, la dépose tout en haut de l’armoire dans la chambre du plus ancien de la maison, là où elle ne moisira pas, sans oublier de donner la pièce de l’année passée au premier pauvre qui passe, la maison et les moissons seront protégées pour l’année entière. Aujourd’hui on se contente de faire sauter la crêpe et la réussite de l’exercice n’apporte plus que satisfaction plutôt que superstition… Pour celui ou celle qui réussira, c’est le bonheur assuré jusqu’à la Chandeleur prochaine.

Il s’avère aussi que la première crêpe est toujours pour le chien, juste le temps de se remettre dans le bain et de choper le coup de main.

A vos galetières, crêpières ou poêlons, tout au long du mois de février, je vous invite à découvrir différentes recettes de crêpes et galettes, pancakes, tortillas et autres blinis… Nous mangeons régulièrement tous les week-end, des galettes ou des crêpes. L’elfe guerrier, qui est un pur breton, petit en mangeait tous les vendredi, jour maigre.

Et pour commencer la recette archimégaconnue de la pâte à crêpe. Il existe une multitude de variantes. Les proportions des ingrédients diffèrent quelques peu, mais la base c’est farine/oeuf/lait/pincée de sel. Perso je choisis mes ingrédients bio mais c’est comme on veut :

  • 250 grammes de farinepateacrepe1.jpg

  • 3 oeufs (4 pour certains)

  • 1/2 litre de lait tiédit à température de la pièce voire plus

  • 1 pincée de sel

  • Environ 3 CàS d’huile (tournesol, olive, noisette, etc…) ou de beurre fondu (environ 40g) pour que les crêpes n’adhèrent pas à la poêle, ça évite aussi de graisser la poêle à chaque fois. 

  • Facultatif : 2 ou 3 CàS de sucre blanc ou roux ou de sucre vanillé, de sirop d’érable ou de sirop d’agave au goût moi j’aime bien aussi sans sucre, c’est plus léger.

  • Facultatif : 1 ou 2 CàS d’eau de fleur d’oranger, armagnac, rhum, grand Marnier, kirsch, cidre, bière ou encore de jus d’orange ou de pomme qui remplaceront avantageusement le sucre…

A la chandeleur, crêpes... dans Sucrée 0511070619130447zp4Variantes :

  • moitié lait/moitié eau pour de fines crêpes
  • moitié lait/moitié cidre ou bière pour des crêpes plus légères
  • Lait végétaux
  • Mélange de farines

Mon truc en Jplus :

  • Je remplace une partie de l’huile par de l’huile d’amandon de pruneaux environ une cuillère à soupe pour aromatiser les crêpes, c’est divin et cela permet de ne pas rajouter de sucre…

Préparation :

  1. Mettre la farine dans une jatte et rajouter un peu de lait pour délayer la farine

  2. Battre les oeufs en omelette dans un bol en rajoutant l’huile et le sel

  3. Ajouter à la farine, remuer au fouet tout en faisant tourner la jatte et en ajoutant la farine qui est sur les bord au fur et à mesure

  4. Puis ajouter progressivement le reste de lait tiède jusqu’à obtenir un pâte bien lisse sans grumeaux

  5. Enfin rajouter les ingrédients facultatifs : sucre, eau de fleur d’oranger, jus d’orange etc…
  6. Réajuster au besoin suivant la consistance désirée

  • Pour les plus pressés au robot jusqu’à obtention d’une pâte lisse et homogène.

  • La pâte ne se conserve pas plus de 3 jours au réfrigérateur.

  • Je n’attends presque pas pour attaquer la phase cuisson.

poelecrpe2.jpgCuisson : Sur une poêle à crêpes graissée avec un chiffon ou un pinceau imbibé d’huile, mettre une louche de pâte à dorer recto-verso. Quand (au bout de 2 mn environ) les bords de la crêpes commencent à se relever dans la poêle, c’est que la crêpe commence à bien prendre. Selon les goûts que l’on aime les crêpes plus ou moins cuites, on peut alors décoller la crêpe en secouant la crêpière pour la faire sauter à mi-cuisson ou la retourner rapidement avec une spatule d’un geste sûr et vif afin qu’elle ne se casse pas ou ne se plie pas en deux (sinon c’est la cata elle est bonne à finir tout de suite dans notre estomac ou celui du chien lol). Ne pas trop attendre cependant parce que la crêpe sèche assez rapidement. Si on a déjà mis de l’huile dans la pâte à crêpe, il est inutile d’en rajouter sur la poêle, la pâte devient alors toute huileuse et cuit difficilement.

On peut aisément gagner deux fois plus de temps en se procurant deux poêles à crêpes. Parce que le plus long dans les crêpes, c’est bien la cuisson. 

poelecrpe11.jpgAstuce : J’ai donc fait des crêpes cet après-midi avec ma puce ravie de pouvoir faire sauter les crêpes. Avec deux litres de pâte (soit la recette pour 1 litre de lait) on a réussi à faire pile-poil 25 crêpes (5 pour chacun, pas de jaloux). Je vous livre mon petit truc pour des crêpes fines, régulières et pas surchargées, je prends une grande louche, je verse la pâte dans la poêle en inclinant la poêle dans tous les sens très rapidement et hop je reverse le surplus de liquide dans le saladier.

crpesetgarniture1.jpg

Dégustation : Garnir la crêpe encore chaude d’une noisette de beurre demi-sel, ou froide de sucre roux ou blanc, de sucre vanillé maison, de sirop d’érable, de confiture, de confiture de lait, de miel, de pâte à tartiner aux noisettes, de crème de marron, de chantilly, toutes les associations sont permises… et déguster avec un bon jus de pomme pour les petits et du cidre pour les plus grands…

Chose promise : OlivierSC tu n’as que l’embarras du choix, de gauche à droite : Pâte à tartiner maison, confiture de fraise, confiture de lait maison, sirop d’agave bio, sirop d’érable bio, miel de mon apiculteur, beurre de miel d’accacia maison, sucre bio vanillé maison et miel d’accacia bio.

4crpes11.jpg

0060060818173923po1 dans TRADITIONSLe saviez-vous ? Les crêpes deviennent « sanciaux » en Limousin , « vautes » en Ardennes, « tantimolles » en Champagne, « chache-creupé » à Metz, « chialades » en Argonne, ou « crespets » en Béarn…

Elféecrêpement vôtre  

1234

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik