Archives pour la catégorie

Le passage…

Le passage... dans HUMEURS passagels0

… à l’heure d’hiver

Et beh cette heure d’hiver, elle a fait se délier bien des langues sur la toile ce dimanche… J’avoue que pour moi-même et pour les enfants je préfère quand-même l’heure d’été… Rien que ce soir à 19h il faisait nuit noire pour manger, pas cool… Mais heureusement que c’est les vacances depuis vendredi, ils auront la semaine pour s’y habituer… Parce qu’en fait ce n’est ni l’heure d’hiver, ni l’heure d’été mais bien tous ces changements d’heure qui les perturbent pas mal les petits… Là il va falloir leur donner à manger une heure plus tard, pffft, justement, tout un bins pour les réhabituer aux repas, à se coucher, à se lever… une heure plus tard… Rien que ce matin ils se sont levés à 7h… D’habitude c’est 8h… Bon moi j’en ai quand même bien profité je me suis levée à 10h, heu non 11h, arf on récapépète 11h d’hier et 10h d’aujourd’hui, voilà parce que pendant quelques jours je vais encore penser à l’heure d’été lol

Bonne fin de Week-end à tous

Elféepassagement vôtre

Attention ! Nettoyants domestiques dangereux

On ne vous le dira jamais assez !!! Quand je vois ça je me félicite de n’utiliser que des produits non nocifs autant pour l’environnement que pour les êtres vivants puisque à part les cristaux de soude qui peuvent être irritants ou les huiles essentielles à utiliser avec précaution mais qui sont comme tous mes produits de nettoyage évidemment hors de portée de mes enfants, ils ne risqueront pas de s’empoisonner avec du vinaigre ou du bicarbonate…
Et on peut très bien se passer de javel, ammoniaque et compagnie qui contribuent aux accidents domestiques tout autant qu’à la dévastation de notre environnement…
Pensez-y la prochaine fois que vous voulez acheter du des..p pour déboucher votre évier, il existe d’autres alternatives plus saines et moins dangereuses : une ventouse, du bicarbonate ou des cristaux de soude, du gros sel, du vinaigre et un peu d’huile de coude… 

Image de prévisualisation YouTube 

Vidéo financée en partie par Santé Canada et Environnement Canada.

Efléedomestiquement vôtre.

Des cosmétiques pour bébés dans le colimateur de scientifiques…

Selon des scientifiques du C2DS, les trousses de naissance qui sont distribuées aux mamans dans les maternités contiennent un véritable « cocktail toxique » pour les bébés.

© 2008 AFP

Des scientifiques en guerre contre des produits cosmétiques pour bébés

http://actualite.aol.fr/actualite-france/des-scientifiques-en-guerre-contre-des/article/20080918094650786661368

Des scientifiques –médecins, chimistes, cancérologues– ou directeurs d’établissements de santé sont partis en guerre contre les trousses de naissance distribuées aux mamans dans les maternités, qui contiennent selon eux un véritable « cocktail toxique ».

Les mallettes –comme « la boîte rose », distribuée depuis 50 ans ou « Baby trouss »– contiennent toute une gamme de produits : crème, gel lavant, eau minérale, lingettes, couches…

« On a de fortes présomptions pour nombre de ces produits » et « on n’arrive pas à avoir la preuve de leur innocuité », a souligné devant la presse Olivier Toma, président du Comité pour le développement durable en santé (C2DS) et directeur de clinique.

Selon André Cicolella, chimiste toxicologue, ils contiennent très souvent des parabens, des conservateurs dont certains interfèrent avec le système hormonal.

On y trouve aussi de l’EDTA -acide éthylène diamine tétraacétique-, un stabilisateur de produits qui peut être reprotoxique, ou du bisphénol A, classé au Canada comme substance toxique. Du phénoxyéthanol, qui favorise l’absorption du produit par la peau, pourrait être dangereux pour le système nerveux et le sang. Quant au BHT, il serait suspecté d’être cancérogène, de même que l’aspartame.

nfin l’eau minérale de la mallette est particulièrement chargée en nitrates, selon le Comité.

Pour le Pr Dominique Belpomme, cancérologue, « des doses très faibles de perturbateurs endocriniens peuvent induire des cancers du sein ou de la prostate 30 ans après ». Il a fait valoir aussi que la pénétration par voie cutanée était « celle qui (permettait) la plus grande perturbation de l’organisme » comparativement aux voies respiratoire ou alimentaire, car « la peau ne sait pas détoxifier ».

« Il s’agit d’une situation absolument inacceptable au niveau de la santé publique », a-t-il estimé.

« Nous sommes confrontés à une épidémie de cancers » dont un certain nombre ont leurs origines « dès la gestation », a souligné M. Cicolella, évoquant une hausse des cancers des enfants de 1% par an en Europe. « Il faut agir sur les éléments susceptibles de favoriser cette épidémie ».

Il a regretté la « carence réglementaire » existant en France pour les cosmétiques, accusant les agences sanitaires, et notamment l’Afssaps (agence de sécurité sanitaire des produits de santé), qui ne propose que des recommandations « non contraignantes » en matière de cosmétiques, de « ne pas remplir leur mission ».

« La politique qui consiste à ne pas parler des résultats qui gênent n’est pas acceptable en matière de santé publique », a-t-il dit.

« Les produits cosmétiques pour enfants sont strictement contrôlés », assure pour sa part dans un communiqué la Fédération des entreprises de la beauté (Febea), et l’Afssaps peut en cas de doute « ordonner qu’ils soient immédiatement retirés du marché ».

Les laboratoires Expansciences, fabricants des produits Mustela, ont quant à eux affirmé jeudi n’utiliser dans leurs cosmétiques pour bébés « que des ingrédients qui sont autorisés et dans les conditions d’autorisation ».

Scientifiques et médecins ont noté que même si les industriels assurent respecter les seuils autorisés, le problème est « la répétition des doses » et la durée d’exposition.

Tous ont défendu l’application du principe de précaution et l’arrêt de distribution des mallettes par les maternités ou les cliniques. Ils ont demandé aussi aux autorités de santé de soumettre les produits cosmétiques -dont 80% seraient issus de la pétrochimie- à une Autorisation de mise sur le marché (AMM), comme les médicaments.

Le C2DS a commencé depuis un mois à faire campagne auprès des directeurs d’établissements pour qu’ils refusent ces boîtes, et des industriels pour qu’ils en modifient le contenu. A ce jour, une vingtaine de maternités -sur 600- ne distribuent plus les trousses de naissance.

Voici quelques exemples de produits contenus dans ces boites de naissance offertes par les industriels et que les « personnels de santé », avec toute la caution de leur blouse blanche, distribuent avec bonheur aux mamans dans les maternités :

  • Lingettes pampers : EDTA, phénoxyéthanol
  • Lingettes nivea baby : phénoxyéthanol, méthylparaben, propylparaben ;
  • Lingettes sensitive peau sensible : EDTA, phénoxyéthanol, méthylparaben, propylparaben, éthylparaben, butylparaben, isobutylparaben ;
  • Crème nivea baby nutria sensitive : BHT,phénoxyéthanol, méthylparaben, propylparaben ;
  • Crème nutria sensitive nivea baby : polyquaternium-10, phénoxyéthanol, méthylparaben, propylparaben ;
  • Fluide nettoyant mustela : N°1 des soins du bébé en pharmacie : phénoxyéthanol, méthylparaben, propylparaben, éthylparaben, butylparaben, chlorexidine digluconate ;
  • Base lavante Biolane, pureté douceur : hydroxypropyltetrasodium EDTA, méthylchloroisothiazolinone, méthylisothiazolinone ;
  • Gel très doux corps et cheveux mixa bébé : disodium EDTA ;
  • Mixa bébé : crème hydratante protectrice : propyl paraben, méthyl paraben, …
  • Dire que j’ai fait confiance à une marque vendue en pharmacie pendant des années, ma tante et ma mère l’utilisaient déjà quand j’étais bébé ! Enfin moi je vous parle d’y a plus de 10 ans quand j’ai eu ma grande ! Depuis je me suis bien rattrapée, par exemple, il y a deux jours je faisais le liniment pour la toilette du visage du matin de mes elfillous avant d’aller à l’école et pour une amie, je me suis ravitaillée en eau de chaud (1,10 € les 250 ml) avec mon flacon en verre perso bien sûr lol) pour lui faire ses produits… Bien loin et fini le temps des parabens & co…

    Alors effectivement certains produits vendus en pharmacie et en grande surface sont montrés du doigt par les scientifiques ! Justement payer plus cher des produits beurks à des produits bio, on ne m’y reprendra plus. Les produits bio sont  très réglementés, ils ont un cahier des charges encore plus draconien et surtout ils ne coûtent pas plus chers que certains produits vendus en pharmacie…

    Puisqu’il existe donc des alternatives et des produits sans paraben, sans EDTA, ce sont bien ces produits là qui devraient être mis dans ces valisettes… On trouve bien des petits pots Hipp dans certaines trousses comme le Panier de Maman et Bébé ou la valisette 1.2.3. Baby

    Quand aux produits pour la toilettes des bébés rien ne vaut le bon vieux liniment, mes loulous se débarbouillent avec tous les matins, de l’eau de chaux et de l’huile d’olive bio, 50/50, si ça c’est dangereux, alors les pharmaciens ne devraient plus vendre d’eau de chaux. Pour les plus frileuses le liniment est vendu tout prêt en « pharmacie » et il peut même être prescrit par le médecin et remboursé, profitez-en…

    Un peu d’huile d’amande douce (attention aussi aux allergies aux fruits à coque) ou de jojoba pour masser les petits bouts et du savon d’Alep ou du gel neutre bio pour les laver, une eau florale de néroli pour parfumer tout en douceur et rafraichir, pas besoin de transformer sa maison en petit labo pour cela… Et on ne s’improvise pas sorcière tambouilleuse comme ça non plus, bien se renseigner avant de faire quoi que ce soit c’est comme pour tout…

    Elféechimiquement vôtre

    Ras la fraise

    Ras la fraise dans HUMEURS ras_la_fraise-flyer06-hor-web

    Pour la réhabilitation des vrais fruits et légumes de saison dans nos étals, venez donc signer la pétition. Né de l’initiative d’une consommatrice suisse, Sandrine Rudaz qui ne voulait plus s’énerver toute seule dans son coin devant les asperges du bout du monde et les fraises insipides remplies d’eau hors saison.

    Pari réussi ! 26723 signatures à l’heure où j’écris cet article !

    Bon ça se passe pas en France et nos votes français ne seront pas pris en compte, mais suis d’origine suisse et un peu de solidarité avec mes cousines ne fait pas de mal et puis sait-on jamais si cela pouvait aussi faire bouger les choses en France…

    Et si vous connaissez la même chose pour la France ou si quelqu’un est prêt à se lancer dans l’aventure, faites le moi savoir !! Merci !

    Elféeraslafraisement vôtre

    De l’huile de moteur retrouvée dans de l’huile alimentaire en Belgique

    Il y a quelques temps (enfin pas si longtemps) je vous parlais de : Et bon appétit avec la gouteuse mayo coupée à l’huile de moteur ! Humm, quel bonheur ! et L’affaire de l’huile frelatée et pas plus tard qu’il y a deux jours, Du fromage avarié recyclé en produits frais, vous y croyez, vous ???

    J’ai du être visionnaire parce que j’avais conclu ironiquement : Comme on dit jamais 2 sans 3… Ça va être quoi la prochaine fois ?!?!

    Ben je pensais pas si bien dire… La série noire continue !!! Là j’ai vraiment pas le courage d’en dire plus, ni de protester belliqueusement, les bras m’en sont tombés (et j’essaye de les recoller tant bien que mal) quand j’ai lu ça sur le blog de Raffa :

    LCI.fr : De l’huile de moteur retrouvée dans de l’huile alimentaire

    • Cette huile, retirée en urgence du marché belge, était embouteillée par une société française non identifiée.
    • De la graisse pour friture susceptible de provoquer la maladie de Creutzfeld-Jakob a également été retirée du marché.

    - le 10/07/2008 – 13h08

    Au cours de ses analyses de routine, l’Agence fédérale belge de la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) a retrouvé un curieux mélange dans de l’huile végétale destinée à la consommation humaine. Des traces importantes d’huile de moteur ont été décelées dans différentes bouteilles d’huile de tournesol embouteillées par une société française non identifiée.

    Selon l’AFSCA, en dessous de 10%, le taux d’huile de moteur incorporé à cette huile d’assaisonnement ne comporte pas de danger pour la santé, parce que très purifiée et peu absorbée par l’organisme. Mais les bouteilles en contenant davantage ont été retirées. Cependant, elles l’ont été à titre de précaution, puisque aucune victime n’a été signalée.

    Mais ce n’est pas tout. De la graisse pour friture importée de Suède elle a également été retirée du marché par précaution par l’AFSCA, a expliqué la chaîne publique RTBF, parce qu’elle était confectionnée en partie avec de la colonne vertébrale de bovins. Un lien a été fait ces dernières années entre les abats des bovins atteints par la maladie de la vache folle, ou encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) et la maladie de Creutzfeld-Jakob chez des humains qui en ont consommé, provoquant leur mort.

    D’après agence

    ou encore : La vache folle s’invite dans de la graisse à frites

     Elféehuileusement vôtre
     

    Du fromage avarié recyclé en produits frais, vous y croyez, vous ???

    Mozzarella

    Image:Mozarella.jpg

    Vendredi 4 juillet, le quotidien italien, La Repubblica, annonçait un nouveau scandale en Italie, celui du fromage avarié recyclé en produits frais !!! Beurk et rebeurk !!! Vous y croyez vous ??? Il n’y en avait pas assez avec l’huile frelatée, au tour des fromages avariés !!! A croire qu’ils se sont tous donné le mot pour nous pourrir l’existence !!! Non mais sérieux !?!? Où elle est la caméra cachée ?!?! Y’a un concours de la bouffe la plus crade du monde ou quoi !?!? Comme on dit jamais 2 sans 3… Ça va être quoi la prochaine fois ?!?!

    Servez-vous, vous avez l’embarras du choix de l’article :

    L’EXPRESS.fr : Du fromage avarié recyclé en produits frais

    Saphir News : Du fromage avarié recyclé en produits frais

    Les quotidiennes.com : Scandale en Italie: du fromage avarié recyclé en produit « frais »

    Le post.fr : Scandale : 11 000 tonnes de fromages avariés recyclés en fromage « frais » !

    Le post.fr : vidéo : Scandale sanitaire : Des tonnes de fromage avarié, recyclé dans la préparation de produits frais !

    France3 : Du fromage avarié recyclé et vendu comme du frais

    Le monde.fr : Fromages avariés : la France cherche à savoir si elle a été concernée

    Le parisien.fr : La France à la recherche des fromages avariés

    Courrier international.com : La mozzarella n’était vraiment pas fraîche

    Elféemozarellement vôtre

    123

    cathy et ses souvenir |
    Les zums |
    Blog de MARILOU |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
    | Le jardin de Julie
    | lenaik