Archives pour la catégorie

Mouvement Ecologique ? Mon Oeil !

A méditer !  Parce que franchement quand je vois où va le mouvement, les magouilles et tutti quanti, au nom de quoi, au fait ? Certains feraient bien d’en prendre de la graine…
Mouvement Ecologique ? Mon Oeil ! dans ECOLOGIE 123
A la caisse d’un super marché une vieille femme choisit un sac en plastique pour ranger ses achats.
La caissière lui reproche de ne pas se mettre à « l’écologie » et lui dit :
« Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources! « 
La vieille femme s’excuse auprès de la caissière et explique :
« Je suis désolée, nous n’avions pas de mouvement écologique dans mon temps. »
Et alors qu’elle quitte le magasin, la mine déconfite, la caissière en rajoute :
 » Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à notre dépens. C’est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l’environnement dans votre temps! « 

La vieille dame admet :

« A l’époque,
On retournait les bouteilles de lait, les bouteilles de Coke et de bière au magasin.
Le magasin les renvoyait à l’usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau; on utilisait les mêmes bouteilles à plusieurs reprises.
À cette époque, les bouteilles étaient réellement recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.
De mon temps,
On montait l’escalier à pied ; on n’avait pas d’escaliers roulants dans tous les magasins ou dans les bureaux.
On marchait jusqu’à l’épicerie du coin aussi.
On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu’il fallait se déplacer de deux rues.
Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique.
À l’époque,
On lavait les couches de bébé ; on ne connaissait pas les couches jetables.
On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde à linge ; pas dans un machine avalant 3000watts à l’heure.
On utilisait l’énergie éolienne et solaire pour vraiment sécher les vêtements.
Mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.
À l’époque,
On recyclait systématiquement les vêtements qui passaient d’un frère ou d’une sœur à l’autre.
C’est vrai ! on ne connaissait pas le mouvement écologique.
À l’époque,
On n’avait qu’une TV ou une radio dans la maison, pas une télé dans chaque chambre.
Et la télévision avait un petit écran de la taille d’une boîte de pizza, pas un écran de la taille de l’État du Texas.
Mais, c’est vrai ! on ne connaissait pas le mouvement écologique.
Dans la cuisine,
On s’activait pour fouetter les préparations culinaires et pour préparer les repas ; on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu’EDF en produit.
Diable, c’est vrai ! On ne connaissait pas le mouvement écologique.
Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boites ayant déjà servies, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.
Vous avez bien dit mouvement écologique?
À l’époque,
On utilisait l’huile de coude pour tondre le gazon ; on n’avait pas de tondeuses à essence auto-propulsées ou autoportées, comme désormais, alors qu’il existe un mouvement écologique
À l’époque,
On travaillait physiquement ; on n’avait pas besoin d’aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l’électricité.
Mais, vous avez raison : on ne connaissait pas le mouvement écologique.
À l’époque,
On buvait de l’eau à la fontaine quand on avait soif ; on n’utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter à chaque fois qu’on voulait prendre de l’eau.
Alors qu’avec un mouvement écologique
A l’époque,
On remplissait les stylos plumes dans une bouteille d’encre au lieu d’acheter un nouveau stylo ; on remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir après chaque rasage.
Mais, c’est vrai ! on ne connaissait pas le mouvement écologique.
À l’époque,
Les gens prenaient le bus, le métro et les enfants prenaient leur vélo pour se rendre à l’école au lieu d’utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi de 24 heures sur 24.
Bien le mouvement écologique!
À l’époque,
Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d’une année sur l’autre, les crayons de couleurs, gommes, taille crayon et autres accessoires duraient tant qu’ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jeter fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rentrée.
Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique.
On avait une prise de courant par pièce, pas une bande multi-prises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d’aujourd’hui, ces mêmes jeunes qui adhèrent pour les 3/4 aux idées et mouvement écologiques.
A mon époque, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique, mais on vivait chaque jour de la vie dans le respect de l’environnement.
« ALORS VIENS PAS ME FAIRE  » CH…  » AVEC TON MOUVEMENT ÉCOLOGIQUE  ! ».
L’auteur de ce texte m’est inconnu mais il gagne à être connu, vous ne croyez pas ??
Anissina

 

L’homme qui plantait des arbres…

L'homme qui plantait des arbres... dans ECRITS/POESIE homme_arbre

Un superbe film d’animation de Frédéric Back, sur le texte de Jean Giono raconté par Philippe Noiret.

http://www.dailymotion.com/video/xfjguc

http://www.dailymotion.com/video/xfjh2s

Elféecontement vôtre

Développement Durableengage-13 dans VIDEOth_jaimecetarticleVoter !wikio4

 

 

Bonne Fête Maman (2011)

Un joli bouquet de marguerites sauvages cueillies dans les champs, quoi de mieux pour sa maman ?

Et un joli poème sur CD avec des photos, souvenez-vous :

 

Bonne Fête à toutes les mamans
Bonne Fête Maman (2011) dans ECRITS/POESIE bouquetmarguerites-1

J’en ai profité pour choper un super coup de soleil, ouille, ouille ouille !!!

Et pour les fêtes des années précédentes :

Elféefêtement vôtre

Développement Durableengage-13 dans ELFEEBULATIONSth_jaimecetarticle dans PHOTOVoter !wikio4

Poètes en Herbe : la suite !

Je vous avais déjà bassiné avec le concours des poètes en herbe ici. Me revoilou donc cette fois-ci avec la jolie poésie de mon autre fillou, non non vous n’avez pas la berlue ;)-

Votez dès aujourd’hui pour Kilian (et non Kiliane lol)

rvpoemekiki.jpg

http://www.radiovassiviere.com/mp3/poemes/2011/NEUVIC%20ENTIER/poemes%20kiliane%20et%20pauline%20D.mp3

Votez pour Kilian au 05.55.64.71.11 (de 9h à 17h)

Allez Kilian ! Allez Kilian !

Merci ! Merci !

Elféepoèmement votre

Développement DurablePoètes en Herbe : la suite ! dans ECRITS/POESIE engage-13th_jaimecetarticle dans ELFEEBULATIONSVoter !wikio4

Poètes en Herbe : Votez pour mon fillou !

Coïncidant avec le printemps des poètes 2011, voir tract qui circule à la bibliothèque, mes deux fillous passent à la radio en ce moment sur Radio Vassivière (88.6 pour les limousins)…  Ils ont travaillé d’arrache-pied pour faire leur poème et leur première récompense est de l’avoir enregistré pour Radio Vassivière qui organise tous les ans un concours de poètes en herbe avec les écoles de la région… Ecoutez donc leur poésie et votez pour eux.

Mon fils Thomas vous présente la sienne (prochainement celle de mon autre fillou Kilian) :

RVpoemetom.jpghttp://www.radiovassiviere.com/mp3/poemes/2011/NEUVIC%20ENTIER/poemes%20alice%20et%20thomas.mp3

 

Votez pour Thomas au 05.55.64.71.11 (de 9h à 17h)

Allez Thomas ! Allez Thomas !
Merci ! Merci !

Elféepoèmement votre

Développement DurablePoètes en Herbe : Votez pour mon fillou ! dans ECRITS/POESIE engage-13th_jaimecetarticle dans ELFEEBULATIONSVoter !wikio4


Le bûcheron des mots – Izù Troin

 Le bûcheron des mots - Izù Troin dans ECRITS/POESIE bucheron_des_mots

Le bucheron des mots. Quand les lettres et les mots ne se contentent plus de nourrir l’âme… Superbe fable à découvrir.

http://www.dailymotion.com/video/xd807lPar mytikrapo

Prix du Jury du meilleur court métrage au festival « les nuits magiques » de Bègles !

Pour en savoir plus :

 

th_jaimecetarticle dans VIDEOVoter !wikio4

Notre enfance dans les années 50, 60, 70 voire 80…

En lisant ceci cela m’a parut si lointain et pourtant… Quand j’en parle à mes enfants, ils me regardent avec des yeux ronds. Mon elfe leur ayant un jour expliqué, pour rire of coarse (lol) et pour voir leur réaction (il faut dire qu’ils étaient encore petits…), que petit garçon il vivait dans une grotte, avec des peaux de bêtes sur le dos, sans eau, électricité, ni chauffage, je me suis empressée de démentir, ils y croyaient dur comme fer… Et prêts à raconter ceci à leur copains le lendemain à l’école !!! On leur aurait dit qu’on vivait du temps des dinosaures, ça ne les aurait même pas choqué lol.

booksi10.jpg

En regardant en arrière, c’est dur de croire qu’on ait réussi à vivre si longtemps.

Lorsque nous étions enfants, nous nous promenions en auto sans ceinture de sécurité ou d’airbags pour nous protéger. NDLR : Quand on partait en vacances, mon père roulait de nuit (il nous fallait 12h pour y aller) et je me rappelle qu’il avait fait une grande planche à l’arrière de notre break (bouh la honte à l’époque !!!) et aussi une entre les deux sièges. Ma mère avait confectionné des matelas en mousse pour que ce soit plus confortable et les 5 enfants que nous passions la nuit allongés à regarder les étoiles pendant que mon père conduisait. J’ai adoré cette époque !!!

Nos couchettes étaient peintes de couleurs vibrantes au plomb. NDRL :  Bon c’est pas le top non plus hé hein !!!
Il n’y avait pas de couvercle de sécurité sur les bouteilles de médicaments, ou des serrures sécuritaires sur les armoires. NDRL : En même temps y’avait pas 3 tonnes de médocs non plus.

Et lorsque nous partions à bicyclette, on le faisait sans un casque de sécurité. On allait même en ville. NDRL : Je m’en suis pris des rêches, j’aurais du mourir cent fois !!!

On buvait même de l’eau directement des tuyaux d’arrosages, pas d’une bouteille. Horreur !!! NDRL : Et on avait des gourdes en plastiques qui puaient mais qui puaient !!!

On se faisait des petites voitures (boîte à savon) avec des vieux patins à roulettes et des vieilles roues de voiturette et on se laissait aller dans les côtes pour s’apercevoir qu’on avait oublié de mettre des freins. Après être rentré dans les buissons à quelques reprises, on solutionnait le problème. NDRL : Moi c’est avec le vélo lol et pas que dans les buissons… Saletés d d’ortie dans les talus, ouille ouille ouille !!! 

On partait de la maison le matin et on revenait souvent au moment où les lampadaires de la rue s’allumaient. Imaginez donc ça, pas de téléphones portables, personne ne pouvait nous joindre de la journée. NDRL : Mes frères et soeurs doivent s’en souvenir encore, je les trainais à l’école j’avais pas 6 ans ( je suis l’aînée) Par contre je n’arrive pas encore à laisser ma fille aller à l’école toute seule à 800 m de la maison, avc tout ce que l’on voit, on devient complètement parano et ce même à la campagne…

On jouait à des jeux dangereux et souvent, on se faisait mal, il y avait des accidents, il y avait des coupures et aussi des os cassés, mais personne n’était blâmé.

On se battait entre nous, on avait des bleus, mais on apprenait à passer par-dessus. NDRL : entre filles on se tirait les cheveux lol

 

p97.gif

On mangeait des gâteaux, du pain et du beurre et nous n’étions pas obèses… Il faut dire que nous jouions presque toujours à l’extérieur. On buvait souvent à quatre ou à cinq d’une même bouteille et il n’y a jamais eu de décès à cause de ça. NDLR : mes enfants aussi goûtent aux bonnes vieilles brioches, gâteaux et autres spécialités de la maison et ils adorent. Y’a que ça de vrai !

On n’avait pas de Nintendo DS, de Playstation, ni de XBox ou de Wii, sans compter les jeux vidéo ou même les 99 canaux à la télévision, les magnétoscopes, les téléphones portables et les ordinateurs personnels… La liste est longue lol, mais nous avions des amis et si nous voulions les voir, tout ce qu’on avait à faire, c’était de sortir et se rendre chez eux, sonner et entrer pour pouvoir leur parler. Imaginez donc ça, sans même demander la permission à nos parents.

Comment faisait-on ça, sans gardiens, dans ce monde cruel ? On inventait des jeux, avec des bâtons et des balles de tennis, on mangeait toute sorte de choses, mais contrairement à ce qu’on nous disait, rarement quelqu’un perdait un oeil ou était infecté. NDRL : Nos enfants le font aussi, mais on aurait effectivement tendance à trop les couver…

tubemaison27.gif

Certains écoliers n’étaient pas aussi futés que les autres et ils manquaient leur année et devaient recommencer une autre fois la même classe. Dégueulasse ! Les examens n’étaient pas ajustés pour compenser quelque soit la raison. NDRL : Mouais

Nos actions étaient les nôtres. Nous en supportions les conséquences. Personne pour nous cacher.  L’idée de se faire protéger par nos parents si nous commettions une infraction était impensable. Nos parents étaient du côté de l’autorité, c’est t’y pas effrayant ? NDRL : On avait intérêt à se tenir à carreau oui !!!

NDRL : Enfin je rajouterais aussi qu’on étaient fagotés comme des as de pique, mais quelle importance , on étaient tous logés à la même enseigne, les marques c’était pas si important ! On portaient les vêtements des cousins et des cousines, qui dataient de l’an 40, soigneusement conservés dans la naphtaline par mamie et on étaient trop contents !!! Et figurez-vous que j’ai porté mon 1er jean à 12 ans !!! Je partais me planquer dans le garage pour me changer juste avant d’aller à l’école, je le lavais et je le remettais dans la foulée  ! Et ce fameux jean, je me le suis acheté en Allemagne en voyage chez ma correspondante, je me souviens encore de la marque  : »Esprit » !!!! J’en ai pleuré quand je n’ai pû plus le mettre !!! C’est peut-être pour cela que je ne le quitte plus lol !

Mais cette génération a produit les meilleurs preneurs de risque, solutionneurs et inventeurs. Les 50 dernières années ont été une explosion d’innovation et d’idées nouvelles. On avait la liberté, le succès, la responsabilité ainsi que la défaite, le plus important, c’est qu’on a appris à vivre avec tout ça. NDRL : A nous aussi maintenant d’apprendre à nos enfants le respect des valeurs, des gens et de la planète… Et de réparer certaines de nos erreurs ou de nos aînés…

Félicitations, car tu es de ceux là.

Elféenostalgiquement vôtre 

PS : N’oubliez pas ce soir, on éteint la lumière cf : Le 28 mars 2009, n’oublions pas d’éteindre la lumière !  et on change d’heure !!!

266.jpg

Votez pour cet article Notre enfance dans les années 50, 60, 70 voire 80... dans ECRITS/POESIE wikio5

Pensée pluvieuse

Pensée pluvieuse dans ECRITS/POESIE countryrain2

La planète souffre, mais elle, elle survivra.
L’homme, sans doute pas.

ENKI BILAL
Dessinateur // Extrait Interview Evene – Mars 2009

Ancien proverbe japonais

Ancien proverbe japonais dans ECRITS/POESIE ancienproverbejaponaisua2

 Elféejaponaisement vôtre

Automne

Automne dans ECRITS/POESIE automneqf3

Le voici, bienvenu l’automne,
Alors qu’hier encore c’était l’été.
Les jours heureux en moi résonnent
De cette saison enchantée.
L’air devient calme et paresseux,
Le vent balaye les souvenirs
A la fois tendres et furieux
De l’été qui vient de mourir.

reflet2046kb2 dans PHOTO

Voici le temps des feuilles d’or,
Mais cet or là n’est que couleur.
On croirait que c’est un trésor
Venu pour consoler les pleurs
Des arbres en deuil et nostalgiques
Des journées chaudes de l’été.
L’automne est si mélancolique
Que l’on ne peut lui résister.

atomne3lv6 dans TRADITIONS

Aussi ces jours encore longs
Mais bien trop courts pour la chaleur,
De goûter l’arrière-saison
Nous entraînent dans le bonheur.
L’automne si triste d’ordinaire,
Devient alors pour très longtemps,
Enterrant ses pensées amères
Aussi joli que le printemps.

©  Mes elféebulations (septembre 1989)

 

Et sinon c’est aussi la fête du Mabon mais je laisse le soin à Mélusine de vous en parler, elle le fait si bien :

Au pays de Mélusine: L’équinoxe d’automne – la Fête du Mabon (22 septembre)

Elféetomnement vôtre

123

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik