Archives pour la catégorie ALIMENTATION

Alerte au beurre de cacahuètes frelaté aux Etats-Unis et au Canada

Alerte au beurre de cacahuètes frelaté aux Etats-Unis et au Canada dans ALIMENTATION peanutbutterjz9Cela se passe de l’autre coté de l’Atlantique. Aux États-Unis, le peanut butter (beurre de cacahuètes ou beurre d’arachide) est un produit de base et environ 80% de la population en consomme ! De consistance collante, crémeuse, on le trouve avec  des morceaux de cacahuètes (crunchy) ou sans morceaux (plus crémeux). Rien à voir avec le Nutella, le beurre de cacahuètes n’est pas sucré mais bien salé ! Pour en avoir goûté du vrai de vrai dans ses nombreux périples, mon elfe guerrier a trouvé cela franchement eerk, comme si on mangeait des cacahuètes réduites en bouillie pour les avoir maché pendant des heures lol… Perso je n’en ai jamais goûté, largement influencée il faut le dire par ses propos, tout en sachant aussi que s’il n’est pas bio le beurre de cacahuètes contiendra en plus des cacahuètes, des additifs, du sucre, de l’huile végétale (palme en général) hydrogénée, du sel…

C’est un fait sans précédent, un vrai drame, qui se joue en ce moment pour des millions de consommateurs outre-atlantique :

Le ministère américain de la Justice et l’Agence de réglementation de l’alimentation (FDA) ont ouvert une enquête criminelle dans l’affaire de la vaste intoxication alimentaire à la pâte d’arachide contaminée aux salmonelles.

L’enquête porte sur les conditions de traitement et de distribution de la pâte d’arachide par l’entreprise Peanut Corporation of America (PCA), grossiste en beurre de cacahuètes dont les produits entrent dans la fabrication de multiples gâteaux, confiseries, céréales et glaces.

La firme a procédé à un des rappels alimentaires les plus importants de l’histoire en faisant retirer du marché plus de 400 marques de gâteaux, confiseries, céréales et glaces contenant ses produits à base de cacahuètes. D’après la FDA, PCA fournit plus d’un millier d’entreprises qui intègrent de la pâte d’arachide à leurs préparations.

500 personnes intoxiquées

Les salmonelles contenues dans de la pâte d’arachide provenant de l’usine de Blakely, en Géorgie (sud-est), ont touché, entre septembre et janvier, 501 personnes aux USA et une au Canada. 20% ont dû être hospitalisées et 8 décès sont peut-être liés à cette intoxication.

Michael Herndon, porte-parole de la FDA, a confirmé à l’AFP l’ouverture d’une enquête au pénal. D’ordinaire, la FDA ne fait pas mention d’une enquête de ce type lorsqu’elle est en cours, mais les autorités sanitaires ont été pressées par des élus du Congrès pour qu’une telle investigation soit menée. Deux parlementaires avaient réclamé hier, vendredi, au ministère de la Justice d’ouvrir une enquête au pénal parce que PCA a été accusée par la FDA d’avoir sciemment distribué des produits qu’elle savait contaminés aux salmonelles.

400 marques retirées des rayons

«Nous croyons qu’il est crucial de déterminer si les actions et les manquements de cette entreprise posent la question d’un comportement criminel», ont déclaré le président de la commission judiciaire du Sénat, Patrick Leahy, et la présidente de la sous-commission à l’agriculture de la Chambre des représentants, Rosa DeLauro.

Leparisien.fr avec AFP

Pour de plus amples renseignement, je vous invite à lire ces articles de Le Bio pas cher… :

 

Pas moins de 36 produits fabriqués au Canada et 28 autres importés des Etats-Unis contenant du beurre d’arachide figuraient, samedi, sur la liste de rappel de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) en raison de craintes de contamination à la salmonelle.

Parmi les produits visés, on retrouve des barres au beurre d’arachide, au caramel et aux protéines et des cornets de crème glacée de marques Choix du président, Compliments et Irrésistibles.

L’agence fédérale a indiqué que ces produits pouvaient contenir du beurre d’arachide provenant de Peanut Corp. of America, un fournisseur de la Géorgie se trouvant au coeur d’une éclosion de salmonelle et dont les produits ont été rappelés aux Etats-Unis et au Canada.

Aucun cas de maladie n’a été signalé, mais l’ACIA a indiqué qu’un homme originaire du Nouveau-Brunswick avait été malade après avoir acheté l’un de ces produits lorsqu’il se trouvait aux Etats-Unis.

Lire la suite sur canoë Info (La Presse Canadienne  Pat Hewitt, 31/01/2009 21h28)

p72359qv6 dans ALIMENTATIONReste la solution de l’acheter bio évidemment ou de faire soi-même son beurre de cacahuètes avec la Peanut Butter Machine.

Make your own warm, delicious peanut butter at home–for much less than store bought butter!
Fill the top bin with your favorite shell nuts (you can also use macadamia, sunflower, cashews and more) and select chunky or smooth texture. In minutes you have creamy, all-natural nut butter perfect for baking, sandwiches, and crackers. Hopper holds up to two cups of dry nuts.

Elle vous coutera 29.99 Dollars Canadien et est disponible entre autre sur ce site, par contre reste à savoir si on peut se faire livrer en France…

Elféecahuètement vôtre 780285tuqf6ukche

Un sondage de la FNAB pour mieux manger bio…

Un sondage de la FNAB pour mieux manger bio... dans ALIMENTATION fnabvertwebwn6Je relaye ici parce que j’ai répondu au questionnaire, ça ne prend que quelques minutes et ça peut faire avancer le schmilililbilick… (Info trouvée sur le site showviniste.fr.)

La Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique a besoin de nous, de vous, de moi… Bref elle organise un sondage consommateur afin de mieux identifier la consommation des produits Bio en France. En lisant le préambule du questionnaire, vous comprendrez pourquoi :

CONSOMMATEURS, AIDEZ NOUS A PRODUIRE LA BIO QUE VOUS SOUHAITEZ

Au 1er janvier 2009, la réglementation européenne en matière de production biologique va changer. Elle sera alors la même partout dans l’Union et les spécificités que s’étaient donnés des pays comme la France disparaîtront, sauf à être défendues au sein de marques privées.
Parce qu’ils n’ont pas l’intention de renoncer à leurs pratiques actuelles, de nombreux paysans bio français ont demandé à la FNAB (la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France) de réfléchir à la création d’une marque collective qui leur per
mette de faire connaître aux consommateurs leurs spécificités au sein de l’agriculture biologique.

La FNAB représente quelques 70% des agriculteurs biologiques français. Organisation syndicale crée en 1978, elle est parmi les fondateurs du mouvement bio international, et membre d’Alliance pour la planète aux côtés des grandes associations françaises de défense de l’environnement.

Par ce travail sur une marque collective, les producteurs veulent s’inscrire dans une démarche de progrès, en harmonie avec les fondamentaux de l’agriculture biologique en matière d’environnement, de social et de lien avec les territoires. Ils souhaitent également travailler avec leurs homologues européens, qui sont eux même engagés dans ce type de démarche à travers d’autres marques privées (Allemagne, Grande Bretagne, Italie, Suisse, ou Belgique).

Le sondage auquel vous vous apprêtez à répondre concerne ce projet d’identifiant. Nous avons besoin de savoir ce qu’est pour vous la bio, pourquoi vous consommez ou ne consommez pas nos produits, quels sont selon vous les grands principes qui devraient guider notre travail, ou encore quels sont les domaines que vous associez à la bio.

Les producteurs attendent votre avis !

Pour participer cliquez ici et pas de triche ou de réponses fantaisistes, on ne peut y participer qu’une seule fois…

Pour info et pour aller plus loin :  La FNAB

La Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France est un organisme professionnel à vocation syndicale créé en 1978.

Elle fédère les groupements régionaux d’agrobiologistes. Visant un développement cohérent, durable et solidaire du mode de production biologique français, elle a pour objectif la défense et la représentation des agriculteurs biologiques. [lire la suite sur le site dédié]

Elféebiologiquement vôtre.

Des oeufs oui !!! Mais pas n’importe lesquels !!!

diplomesoeufs.jpgCeux qui ont la chance comme moi de pouvoir acheter des œufs de poules élevées en liberté à la campagne pas loin de chez soi à un prix défiant toute concurrence, n’ont pas à se soucier de savoir dans quelles conditions sont élevées les petites poules qui gambadent autour d’eux puisqu’il n’y a pas de numéro sur les œufs, c’est direct de la poule pondeuse au consommateur… Mais, mais zaucazoù … Si je devais en acheter chez un commerçant (boucher, grande surface, marché, tous dans le même panier) je ferais très attention et je les prendrais bio ou au pire exclusivement élevées en plein air et cela même si il paraîtrait que les conditions d’élevage ne change absolument rien à la qualité des œufs… Et pour ne pas me tromper, je ferais bien attention au 1er numéro inscrit sur les œufs. Je saurais ainsi ce que j’achète.

J’ai ainsi signé le manifeste « Poules en cage, je m’engage! » et j’ai reçu mon certificat de sauveteur des poules élevées en batterie, non ce n’est pas une blague… Et je m’engage à ne pas acheter d’œufs de poules élevées en batterie.

Pour en savoir plus, Téléchargez le Guide du consommateur dur à cuire sur oeufs.org et promenez-vous sur le site pour apprendre à décoder et bien choisir ses œufs à l’achat sans se tromper…

Et pour compléter les infos de petit guide Du bon usage de l’oeuf  à télécharger en .doc…

Elféeoeufement vôtre

12

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik