Archives pour la catégorie ALIMENTATION

Guide du compostage

Je vous avoue que jusqu’il y a peu, je ne savais pas que l’on pouvait composter les restes cuits de la cuisine. Il faut aussi dire que jusqu’à l’année dernière, nous avions un chien qui pendant 15 ans partageait nos repas quotidiennement (voir la suite ici : guide-du-compostage-syded87 )

La suite ici : guide-du-compostage-syded(2)

Enfin je n’ai pas encore testé le lombricompostage, technique qui permet de composter ses déchets biodégradables grâce à l’action de lombrics. L’avantage est de pouvoir composter hors sol, par exemple en appartement. Cela reste donc la meilleure solution pour ceux qui n’ont pas de jardin. Le SYDED recherche à ce propos des foyers volontaires afin de tester cette technique. (0 800 30 34 37, numéro vert).

Manger de saison en Mars 2012

Dans quelques jours le printemps… Les légumes vont donc revenir à foison, bientôt le temps de tripatouiller dans le jardin…

Voici une petite liste personnelle (non exhaustive — que j’ai relevé en achetant en biocoop ou au producteur, voisins…) de produits bio, locaux (bruts que l’on peut trouver en Limousin [ou pays limitrophes et hors région] ou transformés en Limousin exclusivement sauf mention contraire) disponibles pour ce mois de Mars :

Manger de saison en Mars 2012 dans Action-Consom'action mars2012

Légumes frais:

  • Betterave rouge*
  • Carotte
  • céleri rave*
  • Chou cabu blanc*
  • Chou cabu vert*
  • Chou cabu rouge*
  • Chou de Milan*
  • Chou rave*
  • Endive (Bretagne)
  • Navet*
  • Oignon
  • Panais
  • Poireau
  • Pomme de terre
  • Radis noir
  • Radis rave
  • Radis rose*
  • Rutabaga
  • salade (batavia, laitue, scarole)
  • Salsifis
  • Topinambour

Légumes secs (Charente):

  • Lentilles vertes
  • pois cassés
  • pois chiches
  • flageolets verts
  • haricots blancs lingots
  • Haricots rouges
  • haricots noirs

Fruits frais :

  • Kiwi (Corrèze)
  • Poire*
  • Pomme

Fruits secs ou transformés :

  • Confitures (myrtilles, framboises, cassis, fleur de sureau, rhubarbe, fraise etc)
  • Coulis (myrtilles, framboises, cassis, fraises)
  • Jus de pommes, kiwi
  • Purée et compotes de pommes, poires
  • Prunes reines claude au sirop
  • Poires au sirop
  • Cidre du Limousin
  • Sirops : cassis, fleur de sureau, menthe, framboise
  • Pruneaux (France)

Fromages et laitages :

  • Lait cru
  • Yaourts nature
  • Yaourts aromatisés vanille, fraise, caramel, citron
  • Faisselle ou fromage blanc
  • Vaches frais
    • tome fermière, tome du pays,
  • Fromages affinés
    • Cantal (Corrèze), Pavé Corrézien

Viandes :

  • Agneau
  • Porc
  • Boeuf
  • Bécasse
  • Volailles
    • poules, poulet, pintade, chapon, canard, coq

Poissons / produits de la mer et des rivières :

  • Alose
  • Bar — Loup
  • Baudroie — Lotte 
  • Barbue
  • Cabillaud — Morue — Églefin ou Haddock
  • Calamar
  • Carpe
  • Colin, Merlu, Lieu
  • Hareng
  • Perche 
  • Plie
  • Raie
  • Saumon
  • Sole
  • Tacaud
  • Truite
  • Turbot

Céréales :

  • Farines fraiches : T55, T65, T80 (Limousin)
  • Levain de blé familial
  • Riz (Camargue)

Pains : complet, demi-complet, blanc, baguette…

Viennoiseries : croissants, brioches…

Gâteaux : Pain d’épice, biscuits sablés, cookies, gâteaux aux noix, biscottes (Lot)

Condiments :

  • Huiles : tournesol, colza, Olive (Sud de la France)
  • Vinaigres : cidre, cidre basilic, de vin rouge
  • Moutarde de Dijon
  • Sel — Gros sel et sel moulu (Guérande)
  • Herbes de Provence (France)

Miel :

  • 1001 fleurs
  • bourdaine
  • printemps

*quantités limitées limite saisonnalité

*Modif llustration : (c) mes elféebulations

Astuce éco’cuisine : Découvrez Yummy Magazine

Astuce éco'cuisine : Découvrez Yummy Magazine dans ALIMENTATION yummy

Vous aimez cuisiner mais vous ne savez jamais quoi faire ? Vous avez de superbes recettes gourmandes à partager ? Vous êtes une gourmande pur jus ? Vous adorez lire et découvrir de nouvelles recettes, vous perfectionner en technique ? La cuisine c’est votre dada ? Vous êtes fauchée comme les blés ? Et vous êtes une surfeuse invétérée ?
Yummy Magazine est fait pour vous ! Yummy Magazine se définie comme le premier magazine gratuit, collaboratif et électronique des blogueuses culinaires.

  • Une cinquantaine de pages animées par différentes blogueuses comme vous et moi…
  • Un magazine créé de toute pièce par des chroniqueuses et des blogueuses qui proposent leurs recettes au fil des numéros sur des thèmes définis à l’avance.
  • Thèmes récurrents : Fruit de saison, Légume de saison, Cuisine monochrome (recette à dominante de couleur), Zoom sur, Cuisine Express à chaque numéro.
  • Tout le monde a sa chance à condition de suivre quelques petites règles.
  • Présentation gourmande garantie.
  • Edition du magazine tous les deux mois, dans un format optimisé pour la lecture à l’écran et les tablettes type IPad.
  • Déjà 7 numéros au compteur :

Sommaire des différents numéros pour vous faire saliver :

  1. Cuisine blanche (Dossier 6 recettes) – Gâteau au chocolat, fondant & mousseux – Salade vitaminée d’orge perlée – Le pamplemousse (Dossier 6 recettes) – Les cannoli, leçon de pâtisserie – L’endive (Dossier 6 recettes) – Le petit épeautre, informations & recette – Les testaroli, cuisine Italienne – Les gaufres salées et sucrées (Dossier 6 recettes) – Goûter gourmand, cuisiner autrement – Voyage à Bali, lotte sauce aigre douce – Blog coup de coeur : Gourmandises chroniques – Les smoothies (Dossier 5 recettes)
  2. Nourrir de plaisir Par William Reymond, Cuisine verte Dossier 6 recettes, Cheesecake au chocolat, Quiche au chèvre & poireaux roulés au jambon cru, La fraise Dossier 6 recettes, Tarte à l’orange de Benoit Molin, Entremet coco mangue & fruit de la passion, L’asperge Dossier 6 recettes, Pâques Créations 2011 des chocolatiers & pâtissiers, Les pardulas, Risotto aux courgettes & aux crevettes, Les oeufs Dossier 6 recettes, Galettes de patate douce Oignons & flocons de pois chiche, Voyage au Japon Petites crèmes aux fleurs de cerisiers, Blog coup de coeur 1001 Recettes, Le pesto Dossier 7 recettes
  3. Tendance glacée, Cuisine jaune Dossier 6 recettes, Nougat glacé au chocolat noix de cajou & cerises, Terrine fraîcheur saumon & aneth, L’abricot Dossier 6 recettes, Rencontre avec … Gontran Cherrier, Charlotte aux fruits des bois, La courgette Dossier 6 recettes, La tomate, Le cuisine des vacances Dossier spécial, Couscous de poisson à la Sicilienne Mignons de porc aux courgettes, Zoom sur les tartes Dossier 6 recettes Fougasse à l’épeautre & olives noires, Destination Grèce, Huile d’olive – Recettes sucrées, Rencontre avec … Georgiana Viou, Recette express Les salades
  4. Rentrée littéraire gourmande, Cuisine violette – Dossier 6 recettes, Bavarois au chocolat, Crumble aux courgettes, Le melon – Dossier 6 recettes, Ginger nuts, Profession ? blogueuse, Parfait glacé à l’huile d’olive, Le poivron – Dossier 6 recettes, La mirabelle, Rigatoni à la crudaiola, Barbecue & plancha – Dossier 6 recettes, Destination Andalousie, Sonia Ezgulian, Recettes express – Sorbets & granités
  5. Cuisine orange – Dossier 6 recettes, Pancakes au chocolat, Petits pains Danois, La crème pâtissière, La poire – Dossier 6 recettes, Lemon pudding, Tartelettes meringuées au citron, La pomme de terre – Dossier 6 recettes, Courges d’hiver, Gnocchetti de châtaignes au beurre de sauge, Les champignons – Dossier 6 recettes, Destination Marrakech, Rencontre avec … Chef Damien, Recette express – Les papillotes
  6.  Les bûches à acheter & La bûche à faire, Apéro festif – Dossier 4 recettes, Noël Anglais & Le Christmas cake, Les menus de Noël – Leur menu de Noël idéal : Christophe Felder, Alain Passard, Grégory Cuilleron, Alba Pezone, William Ledeuil – Les menus de Noël de la Yummy Team – 4 menus / 12 recettes, Noël en Provence & La pompe à l’huile, Gourmandises de Noël – Dossier 5 recettes, Cadeaux gourmands – 3 Yummy box à réaliser : gabarit & pas à pas – 3 recettes, Noël en Italie & Le torrone bianco morbido
  7. Tout sur les pâtes à tarte, Le poireau – Dossier 6 recettes, menu Comfort food, Coronation chicken, Les agrumes – Dossier 6 recettes, Rencontre avec Alba Pezone, Ravioles Thaï de daurade, Les mousses – Dossier 6 recettes, Les pâtes à tartiner, Recettes express – Les oeufs cocotte

Pour tout savoir sur ce concept pas comme les autres, rendez-vous sur :

Manger de saison en Février 2012

février 2012

Il a neigé chez nous en début de semaine et le froid s’est installé pour de bon on dirait ! Des températures négatives propices aux soupes et pot-au-feu qui tiennent bien au corps. L’occasion d’utiliser les légumes racine de saison, de la patate au rutabaga en passant par les panais et de les faire découvrir aux enfants sans qu’il fassent la moue. Et si le tout est bio et/ou local, la soupe n’en sera que meilleure…

Voici donc une petite liste (non exhaustive) que j’ai relevé en achetant en biocoop ou au producteur, voisins…) de produits bio, locaux, bruts que l’on peut trouver en Limousin (ou pays limitrophes et hors région) ou transformés en Limousin exclusivement sauf mentionné et disponibles en février :

Légumes frais:

  • Betterave rouge
  • Carotte
  • céleri rave
  • Chou cabu blanc
  • Chou cabu vert
  • Chou cabu rouge*
  • Chou de Milan
  • Chou rave
  • Citrouille*
  • Endive (Bretagne)
  • Mâche
  • Navet
  • Oignon
  • Panais
  • Poireau
  • Pomme de terre
  • Radis noir
  • Radis rave
  • Radis rose*
  • Rutabaga
  • salade (batavia, laitue, scarole)
  • Salsifis
  • Topinambour

Légumes secs (Charente):

  • Lentilles vertes
  • pois cassés
  • pois chiches
  • flageolets verts
  • haricots blancs lingots
  • Haricots rouges
  • haricots noirs

Fruits frais :

  • citron niçois (France)
  • Kiwi (Corrèze)
  • Poire*
  • Pomme
  • Chataigne*
  • noix*

Fruits secs ou transformés :

  • Confitures (myrtilles, framboises, cassis, fleur de sureau, rhubarbe, fraise etc)
  • Coulis (myrtilles, framboises, cassis, fraises)
  • Jus de pommes, kiwi
  • Purée et compotes de pommes, poires
  • Prunes reines claude au sirop
  • Poires au sirop
  • Cidre du Limousin
  • Sirops : cassis, fleur de sureau, menthe, framboise
  • Pruneaux (France)

Fromages et laitages :

  • Lait cru
  • Yaourts nature
  • Yaourts aromatisés vanille, fraise, caramel, citron
  • Faisselle ou fromage blanc
  • Vaches frais
    • tome fermière, tome du pays,
  • Fromages affinés
    • Cantal (Corrèze), Pavé Corrézien

Viandes :

  • Porc
  • Boeuf
  • Volailles
    • poules, poulet, pintade, chapon, canard, coq

Céréales :

  • Farines fraiches : T55, T65, T80 (Limousin)
  • Levain de blé familial
  • Riz (Camargue)

Pains : complet, demi-complet, blanc, baguette…

Viennoiseries : croissants, brioches…

Gâteaux : Pain d’épice, biscuits sablés, cookies, gâteaux aux noix, biscottes (Lot)

Condiments :

  • Huiles : tournesol (charente), colza, Olive (Sud de la France)
  • Vinaigres : cidre, cidre basilic, de vin rouge
  • Moutarde de Dijon
  • Sel — Gros sel et sel moulu (Guérande)
  • Herbes de Provence (France)

Miel :

  • 1001 fleurs
  • bourdaine
  • printemps

*quantités limitées limite saisonnalité

Elféevrièrement vôtre

Pourquoi je fais mes propres yaourts, bio de surcroît

Allez je suis d’humeur généreuse, alors je vais vous faire partager mes découvertes sur les yaourts ;)-

Faire ses yaourts :

Journée Ligue contre le cancer le 25 mars 2011

A l’occasion de la semaine de la ligue contre le cancer, plusieurs ateliers ont été organisés pour sensibiliser les enfants aux dangers liés au soleil, au tabac, à l’hygiène de vie, l’équilibre alimentaire et par le même temps à la santé buccodentaire. Ce matin j’ai donc accompagné les élèves de la classe de mes fillous à des ateliers proposés en cycle 2 et 3 à Châteauneuf La Forêt.

Tous les ans, plusieurs communes sont choisies pour ce projet.

Les thèmes abordés sous forme de petits jeux ludiques ont séduit les enfants qui se sont prêtés aux jeux avec attention.

Toutes les personnes présentes sont des bénévoles et des élèves infirmières qui avaient travaillé sur le sujet ont aussi participé au programme, la matinée fut très instructive pour les enfants.

Journée Ligue contre le cancer le 25 mars 2011 dans ALIMENTATION atelie11

Développement Durableengage-13 dans CONSOMMER AUTREMENTth_jaimecetarticle dans EN TERRE ELFEÏQUE (LIMOUSIN)Voter !wikio4 dans EVENEMENTS

 

Produit en LIMOUSIN ou la naissance d’une nouvelle marque locale ;)

Après les « produit en Bretagne » (j’adore le logo du phare ;)- née de l’initiative de 4 entrepreneurs bretons : Jean-Claude Simon (Even), Claude Pujol (Leclerc), Jean-Marie Le Gall (Saveol) et Jean-Yves Chalm (Le Télégramme)) où les bretons comme d’hab font office de pionniers -voui chéri je l’aime ta Bretagne, tout comme toi tu adores mon Toulouse ;)- j’applaudis des deux mains le lancement de la marque « Produit en LIMOUSIN » par l’Association limousine des industries alimentaires (Alia)

Produit en LIMOUSIN

Produit en LIMOUSIN ou la naissance d'une nouvelle marque locale ;) dans ALIMENTATION logo-alia-15mm-ombre

Une marque pour les produits en Limousin vient de voir le jour. L’objectif : faire connaître aux limousins les produits qui sont fabriqués à côté de chez eux.

Notre premier objectif, que les limousins achètent limousin. ” Jean-Pierre Deluche, président de l’Association limousine des industries agroalimentaires (Alia) est clair avec les objectifs de la toute nouvelle marque. “ Les habitants de la région seront les premiers ambassadeurs des produits de leur région. Il sera toujours temps de penser ensuite à conquérir le reste du monde avec nos produits ! ” C’est en septembre que se tiendra la première opération commerciale de la marque. Ses concepteurs ont voulu faire simple. Inutile d’aller chercher un nom qu’il aurait fallu faire connaître. “ Il y a une fierté à produire local. En apposant la mention “ produit en Limousin ” sur nos emballages, nous essayons de la communiquer aux acheteurs. Tous nos produits obéissent à un cahier des charges précis qui en garantit la qualité ” complète Jean-Pierre Deluche. L’association, soutenue par le conseil régional, compte déjà vingt-trois adhérents. Elle veut dans un premier temps en rassembler une cinquantaine pour fédérer tous les principaux produits du Limousin. L’objectif est d’aider les artisans à mieux se faire distribuer. La démarche est en phase avec les volontés nouvelles de consommation : des produits locaux et de qualité. Il y a là une carte à jouer pour les producteurs limousins.

 

L’Alia lance la marque « Produit en Limousin » – 04/02/2010

L’association limousine des entreprises agroalimentaires (ALIA) composée d’une vingtaine d’entreprises du Limousin lance une signature permettant d’identifier les produits agroalimentaires fabriqués en Limousin.

Les objectifs de la marque sont de :

  • Fédérer les entreprises agroalimentaires du Limousin et les entreprises de services associées à ce secteur d’activité
  • Développer l’économie et l’emploi dans notre région
  • Faire connaître nos entreprises et nos produits aux consommateurs, à commencer par ceux de la région
  • Susciter l’achat des produits fabriqués en Limousin
  • Inciter les distributeurs régionaux et nationaux à s’investir dans la promotion des entreprises et des produits régionaux.

Je fais très attention à ce que j’achète dans mon petit supermarché ou à la biocoop. Mes choix se portent essentiellement sur des produits fabriqués en France et dans des régions qui me sont chères : Bretagne, Pays Toulousain, Franche-Comté et bien entendu Limousin… J’ai la chance de pouvoir choisir une viande locale excellente et de trouver des produits fabriqués à proximité (pommes, produits de la pomme même en bio, bière, saucissons, lait, crème fraiche ou crème liquide etc… Pour ne citer qu’eux). Et je ne savais pas en débarquant ici que cette région regorgeait de bons produits du terroir.

Le but est donc de promouvoir les produits fabriqués en Limousin et les faire connaître aux Limousins pour qu’ils achètent local. Une initiative comme je les aime. Je vais enfin pouvoir gagner du temps quand je voudrais acheter des produits bien de chez nous. Privilégier l’agriculture et l’économie limousines, commencerais-je à devenir chauvine ? Après tout même si papa est breton et maman  et la grande toulousaines,  nous sommes ici depuis 11 ans et mes deux fillous eux sont bien limousins ;)-.

Le logo a le mérite d’être clair et le message aussi : « produit en LIMOUSIN » ça veut bien dire produit en Limousin, simple, direct, efficace, on sait tout de suite à quoi s’en tenir … Et le cahier des charges est assez drastique pour du non bio, gage de qualité pour la marque :

Le cahier des charges de la marque comprend 6 critères produits et 9 critères entreprise. Les produits de négoce pur en sont exclus, de même ceux qui ne sont que conditionnés dans le région. La démarche dépasse la traditionnelle consommation de produits locaux, en exigeant que la transformation se fasse sur place. Des produits de qualité, 100% limousins. Une excellente façon de favoriser les circuits courts et de privilégier l’agriculture et l’économie locale. C’est aussi une façon de répondre à Mme Evelyne Ratte, préfet de la région Limousin, qui, lors de son discours d’ouverture des assises régionales de l’agroalimentaire en Limousin le 16 mars 2009, disait que la réponse aux interrogations de la filière est  » la bataille de la qualité et de la notoriété qui en résulte.  » Mais le cahier des charges ne concerne pas que le produit. L’entreprise aussi doit se conformer à une démarche d’ordre environnementale, sociale, économique et citoyenne, et commerciale.

Souhaitons lui tout le succès qu’elle mérite à commencer par une notoriété qui dépasse les frontière du Limousin et qui sait peut-être qu’un jour mes beaux-parents de Bretagne ou ma mère à Toulouse me diront « J’ai plus besoin de venir te voir pour trouver du cidre limousin » et vivement septembre pour que je vous dégote des produits bien de chez moi ;) 

th_jaimecetarticle dans CONSOMMER AUTREMENTVoter !wikio4 dans EN TERRE ELFEÏQUE (LIMOUSIN)

Quelques idées pour la boîte à en-cas

Quelques idées pour la boîte à en-cas dans ALIMENTATION boiteaencas

Voici quelques idées pour remplir les petites boite d’en-cas pour les enfants et pourquoi pas pour les grands aussi. Ce petit document m’aurait bien servi quand l’elfe ne rentrait pas manger à midi (Texte traduit de la British Nutrition Foundation 2002) :

Et vous vous faites quoi ?

  • A voir : coolfoodplanet : site Web destiné aux enfants et adolescents, fournissant des outils en ligne aussi utiles pour l’enseignement à l’école des matières ayant trait à la nutrition. Deux sections, une pour les enfants et une pour les ados.
  • Vous trouverez également un Forum :  Nourrir les Esprits, Combattre la Faim pour l’échange d’idées et d’expériences dans le monde entier. Je crois par contre que ce forum n’est qu’en anglais.
  • Elféecassecroutement vôtre

    th_jaimecetarticle dans LIVRETS A TELECHARGERVoter !wikio4

Calendrier des fruits et légumes, viandes et laitages : mai

Pas moins de 38 fruits et légumes pour le joli mois de mai :

Légumes du mois de mai :

- Ail – Asperge blanche – Asperge verte – Aubergine – Bette – Betterave rouge – Chou frisé – Chou-chinois – Chou-fleur – Chou-rave – Concombre – Épinard – Fenouil – Laitue romaine – Oignon – Petit oignon blanc – Pomme de terre – Radis – Radis long – Rhubarbe

Fruits du mois de mai :

- Ananas – Avocat – Banane – Citron – Fraises au 15 mai environ (gariguette) – Fruit de la passion – Kiwi – Mangue – Melon – Nectarine – Orange – Orange sanguine – Pamplemousse – Papaye – Prune – Pêche – Tomate – Tomate charnue

Ça c’est ce que vous retrouverez en gros sur presque tous les blogs qui tiennent un calendrier de fruits et légumes, mais si l’on veut rester local ou français, il en est tout autre, certains fruits et légumes venant du bout du monde ;)-Bon j’avoue j’achète aussi des bananes mais depuis quelques temps exclusivement bio, donc je fais attention ;)-

Calendrier des fruits et légumes, viandes et laitages : mai dans ALIMENTATION lemoulindelenfant1

Et pour vous restaurer pourquoi pas une halte en Limousin, au Moulin de l’Enfant (Eymoutiers, Haute-Vienne) pour déguster nos spécialités régionales… (Découvrez aussi le Plateau de MilleVaches à vélo début du printemps aux portes de mon chez moi…)

Pour le Limousin en bio et en local pour le mois de mai :

Légumes frais: Chou Cabus*, Chou rave*, Oignon, Pomme de terre, Radis rave, Radis rose, salade (batavia, laitue, scarole)

Légumes secs (Charente): Lentilles vertes,pois cassés, pois chiches, flageolets verts, haricots blancs lingots, Haricots rouges, haricots noirs

Fruits frais : Pomme*

Fruits secs ou transformés : Confitures (myrtilles, framboises, cassis, fleur de sureau, rhubarbe, fraise etc), Coulis (myrtilles, framboises, cassis, fraises), Jus de pommes, kiwi, Purée et compotes de pommes, poires, Prunes reines claude au sirop, Poires au sirop, Cidre du Limousin, Sirops : cassis, fleur de sureau, menthe, framboise, Pruneaux (France)

Fromages et laitages :

  • Lait cru, Yaourts nature, Yaourts aromatisés vanille, fraise, caramel, citron, Faisselle ou fromage blanc
  • Vaches frais : tome fermière, tome du pays,
  • Fromages affinés : Cantal (Corrèze), Pavé Corrézien

Viandes : Porc, Boeuf, Volailles : poules, poulet, pintade, chapon, canard, coq

Céréales : Farines fraiches : T55, T65, T80 (Limousin), Levain de blé familial, Riz (Camargue)

Pains : complet, demi-complet, blanc, baguette…

Viennoiseries : croissants, brioches…

Gâteaux : Pain d’épice, biscuits sablés, cookies, gâteaux aux noix, Creusois, biscottes (Lot)

Condiments :

  • Huiles : tournesol (charente), colza, Olive (Sud de la France)
  • Vinaigres : cidre, cidre basilic, de vin rouge
  • Moutarde de Dijon
  • Sel – Gros sel et sel moulu (Guérande)
  • Herbes de Provence (France)

Miel : 1001 fleurs, bourdaine, printemps

*quantités limitées limite saisonnalité

Et si j’en ai oublié, faites-le moi savoir ;)- Merci

Elféelégumement vôtre th_jaimecetarticle dans Calendrier des fruits et légumesVoter !wikio4 dans CONSOMMER AUTREMENT

 

 

 

Fraises espagnoles : un scandale écologique

J’ai reçu, par mail, cet article de Politis qui date de 2 ans mais qui reste toujours d’actualité. Il est pas mal diffusé sur le net mais une petite piqure de rappel ne fait pas de mal… En tout cas dans mon jardinet toujours pas de fraises en vue, et pourtant elles poussent comme du chiendent…

D’ici à la mi‐juin, la France aura importé d’Espagne plus de 83 000 tonnes de fraises. Enfin, si on peut appeler «fraises» ces gros trucs rouges, encore verts près de la queue car cueillis avant d’être mûrs, et ressemblant à des tomates. Avec d’ailleurs à peu près le goût des tomates…
fraises1.jpg

Si le seul problème posé par ces fruits était leur fadeur, après tout, seuls les consommateurs piégés pourraient se plaindre d’avoir acheté un produit qui se brade actuellement entre deux et trois euros le kilo sur les marchés et dans les grandes surfaces,après avoir parcouru 1 500 km en camion. À dix tonnes en moyenne par véhicule, ils sont 16 000 par an à faire un parcours valant son pesant de fraises en CO2 et autres gaz d’échappement. Car la quasi‐totalité de ces fruits poussent dans le sud de l’Andalousie, sur les limites du parc national de Doñana, près du delta du Guadalquivir, l’une des plus fabuleuses réserves d’oiseaux migrateurs et nicheurs d’Europe. Il aura fallu qu’une équipe d’enquêteurs du WWF‐France s’intéresse à la marée montante de cette fraise hors saison pour que soit révélée l’aberration écologique de cette production qui étouffe la fraise française (dont une partie, d’ailleurs, ne pousse pas dans de meilleures conditions écologiques).

Ce qu’ont découvert les envoyés spéciaux du WWF, et que confirment les écologistes espagnols, illustre la mondialisation bon marché. Cette agriculture couvre près de six mille hectares, dont une bonne centaine empiète déjà en toute illégalité (tolérée) sur le parc national. Officiellement, 60% de ces cultures seulement sont autorisées; les autres sont des extensions «sauvages» sur lesquelles le pouvoir régional ferme les yeux en dépit des protestations des écologistes.

Les fraisiers destinés à cette production, bien qu’il s’agisse d’une plante vivace productive plusieurs années, sont détruits chaque année. Pour donner des fraises hors saison, les plants produits in vitro sont placés en plein été dans des frigos qui simulent l’himainallergie.jpgver, pour avancer leur production. À l’automne, la terre sableuse est nettoyée et stérilisée, et la microfaune détruite avec du bromure de méthyl et de la chloropicrine. Le premier est un poison violent interdit par le protocole de Montréal sur les gaz attaquant la couche d’ozone, signé en 1987 (dernier délai en 2005); le second, composé de chlore et d’ammoniaque, est aussi un poison dangereux: il bloque les alvéoles pulmonaires.
Qui s’en soucie? La plupart des producteurs de fraises andalouses emploient une main d’oeuvre marocaine, des saisonniers ou des sans‐papiers sous‐payés et logés dans des conditions précaires, qui se réchauffent le soir en brûlant les résidus des serres en plastique recouvrant les fraisiers au coeur de l’hiver. … Un écologiste de la région raconte l’explosion de maladies pulmonaires et d’affections de la peau.

Les plants poussent sur un plastique noir et reçoivent une irrigation qui transporte des engrais, des pesticides et des fongicides. Les cultures sont alimentées en eau par des forages dont la moitié ont été installés de façon illégale. Ce qui transforme en savane sèche une partie de cette région d’Andalousie, entraîne l’exode des oiseaux migrateurs et la disparition des derniers lynx pardel, petits carnivores dont il ne reste plus qu’une trentaine dans la région, leur seule nourriture, les lapins, étant en voie de disparition. Comme la forêt, dont 2 000 hectares ont été rasés pour faire place aux fraisiers.
La saison est terminée au début du mois de juin. Les cinq mille tonnes de plastique sont soit emportées par le vent, soit enfouies n’importe où, soit brûlées sur place.  … Et les ouvriers agricoles sont priés de retourner chez eux ou de s’exiler ailleurs en Espagne. visageallergie.jpgRemarquez: ils ont le droit de se faire soigner à leurs frais au cas ou les produits nocifs qu’ils ont respiré … La production et l’exportation de la fraise espagnole, l’essentiel étant vendu dès avant la fin de l’hiver et jusqu’en avril, représente ce qu’il y a de moins durable comme agriculture, et bouleverse ce qui demeure dans l’esprit du public comme notion de saison. Quand la région sera ravagée et la production trop onéreuse, elle sera transférée au Maroc, où les industriels espagnols de la fraise commencent à s’installer. Avant de venir de Chine, d’où sont déjà importées des pommes encore plus traitées que les pommes françaises…

PAR Claude‐Marie Vadrot > > Politis jeudi 12 avril 2007 > >

NB : N’hésitez pas à faire connaître ceci à vos amies et amis…

Elféefraisement vôtre Fraises espagnoles : un scandale écologique dans ALIMENTATION gifs9

Votez pour cet article wikio5 dans CONSOMMER AUTREMENT

 

12

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik