Mouvement Ecologique ? Mon Oeil !

A méditer !  Parce que franchement quand je vois où va le mouvement, les magouilles et tutti quanti, au nom de quoi, au fait ? Certains feraient bien d’en prendre de la graine…
Mouvement Ecologique ? Mon Oeil ! dans ECOLOGIE 123
A la caisse d’un super marché une vieille femme choisit un sac en plastique pour ranger ses achats.
La caissière lui reproche de ne pas se mettre à « l’écologie » et lui dit :
« Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources! « 
La vieille femme s’excuse auprès de la caissière et explique :
« Je suis désolée, nous n’avions pas de mouvement écologique dans mon temps. »
Et alors qu’elle quitte le magasin, la mine déconfite, la caissière en rajoute :
 » Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à notre dépens. C’est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l’environnement dans votre temps! « 

La vieille dame admet :

« A l’époque,
On retournait les bouteilles de lait, les bouteilles de Coke et de bière au magasin.
Le magasin les renvoyait à l’usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau; on utilisait les mêmes bouteilles à plusieurs reprises.
À cette époque, les bouteilles étaient réellement recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.
De mon temps,
On montait l’escalier à pied ; on n’avait pas d’escaliers roulants dans tous les magasins ou dans les bureaux.
On marchait jusqu’à l’épicerie du coin aussi.
On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu’il fallait se déplacer de deux rues.
Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique.
À l’époque,
On lavait les couches de bébé ; on ne connaissait pas les couches jetables.
On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde à linge ; pas dans un machine avalant 3000watts à l’heure.
On utilisait l’énergie éolienne et solaire pour vraiment sécher les vêtements.
Mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.
À l’époque,
On recyclait systématiquement les vêtements qui passaient d’un frère ou d’une sœur à l’autre.
C’est vrai ! on ne connaissait pas le mouvement écologique.
À l’époque,
On n’avait qu’une TV ou une radio dans la maison, pas une télé dans chaque chambre.
Et la télévision avait un petit écran de la taille d’une boîte de pizza, pas un écran de la taille de l’État du Texas.
Mais, c’est vrai ! on ne connaissait pas le mouvement écologique.
Dans la cuisine,
On s’activait pour fouetter les préparations culinaires et pour préparer les repas ; on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts autant qu’EDF en produit.
Diable, c’est vrai ! On ne connaissait pas le mouvement écologique.
Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boites ayant déjà servies, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.
Vous avez bien dit mouvement écologique?
À l’époque,
On utilisait l’huile de coude pour tondre le gazon ; on n’avait pas de tondeuses à essence auto-propulsées ou autoportées, comme désormais, alors qu’il existe un mouvement écologique
À l’époque,
On travaillait physiquement ; on n’avait pas besoin d’aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l’électricité.
Mais, vous avez raison : on ne connaissait pas le mouvement écologique.
À l’époque,
On buvait de l’eau à la fontaine quand on avait soif ; on n’utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter à chaque fois qu’on voulait prendre de l’eau.
Alors qu’avec un mouvement écologique
A l’époque,
On remplissait les stylos plumes dans une bouteille d’encre au lieu d’acheter un nouveau stylo ; on remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir après chaque rasage.
Mais, c’est vrai ! on ne connaissait pas le mouvement écologique.
À l’époque,
Les gens prenaient le bus, le métro et les enfants prenaient leur vélo pour se rendre à l’école au lieu d’utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi de 24 heures sur 24.
Bien le mouvement écologique!
À l’époque,
Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d’une année sur l’autre, les crayons de couleurs, gommes, taille crayon et autres accessoires duraient tant qu’ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jeter fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rentrée.
Mais, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique.
On avait une prise de courant par pièce, pas une bande multi-prises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d’aujourd’hui, ces mêmes jeunes qui adhèrent pour les 3/4 aux idées et mouvement écologiques.
A mon époque, c’est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique, mais on vivait chaque jour de la vie dans le respect de l’environnement.
« ALORS VIENS PAS ME FAIRE  » CH…  » AVEC TON MOUVEMENT ÉCOLOGIQUE  ! ».
L’auteur de ce texte m’est inconnu mais il gagne à être connu, vous ne croyez pas ??
Anissina

 

 


17 commentaires

  1. Anaé dit :

    Texte magnifique et tellement vrai ! La caissière fait comme de nombreuses personnes : se considérer écolo alors qu’il est difficile de réellement faire attention à tout ! Et avant de vouloir donner des leçons aux autres, il est vrai qu’on devrait toujours regarder d’abord ce qu’on fait…

    Merci de nous l’avoir fait découvrir ;)

    • Merci Anaé, je vais faire ma méchante mais la caissière, ça doit être encore une bobo tirée à 4 épingles et aux ongles parfaitement manucurés qui plus est, qui se dit écolo et qui part aux sports d’hiver tous les week end et à la mer en été ;)

  2. Aurore36 dit :

    C’est une très belle leçon en tout cas. Dommage que l’auteur nous soit inconnu.

  3. Michèle dit :

    Je l’ai déjà lu quelque part ! ?
    Tu as bien fait de le déposer ici , je le relis chaque fois avec « plaisir » mais tant d’amertume et de tristesse .
    Dommage , ainsi va la vie depuis des années , tant d’erreurs auraient pu être évitées !
    Cette société de consommation résultat de la folie humaine , du modernisme galopant et du profit à tout prix .
    Autour de nous se meurent des agriculteurs victimes de MONSANTO..
    La marche arrière est cassée …
    Je n’ai plus le courage d’en dire plus (:
    Bises écologiques amères .

  4. Flore dit :

    J’aime beaucoup cet article et d’ailleurs je l’ai diffusé sur mon twitter, facebook and co. Pourquoi? Simplement parce que nous ne nous rendons plus compte de tout ça, notre environnement bouffeur d’énergie est devenu naturel. En discutant avec ma grand mère l’autre jour, je me suis rendue compte que nous nous lavons énormément par exemple à comparer à cette époque, nous avons tout notre confort, et nous ne nous rendons même plus compte que nous polluons. De plus ce qui est intéressant, c’est que l’on peut constater que l’on n’a pas envie de retourner en arrière, car la vie était bien plus dure.

    Que faut il donc faire pour respecter l’environnement tout en gardant notre confort? Il faut faire des efforts, dans la vie, si l’on veut être écolo, il faut cuisiner, faire attention à ce que l’on utilise et consomme, tout un tas de petits gestes qui peuvent nous aider à nous améliorer. Le but n’étant pas de revenir en arrière, car personne ne le veut (ou presque), nous aimons trop ce confort.

    En tout cas, merci pour ce rappel ;)

    • Avec plaisir Flore ! Tu as bien fait de diffuser ce message, certains feraient bien d’en prendre de la graine au lieu de vendre leur âme pour quelques dollars de plus :)
      Ce que la grand-mère raconte je l’ai vécu chez mes grands-parents petite, je me souviens des bouteilles à recycler rincées à la « coopé » et reremplies de vin, alors pourquoi pas encore aujourd’hui, j’en ai des dizaines qui s’entassent à la cave, cela me désole de devoir les détruire ;(

  5. Armando dit :

    J’avoue que j’ai un billet en suspens qui va dans ce sens et reprend quelques unes des idées exprimés ici. Faut dire que je vieux des quartiers pauvres de Lisbonne où « rien ne se perd tout se transforme ». Et j’avoue que les moralistes de l’écologie avec leur derrière bien attaché aux sièges cuire made in China du Parlement européen à Strasbourg m’agacent un petit peu.
    Bon dimanche.

  6. Sév dit :

    Tout cela me parle beaucoup.
    Si la génération d’aujourd’hui avait un minimum de bons sens, certains des points soulevés par la grand-mère n’auraient pas eu besoin d’être relevés…
    Certes, il ne faut pas non plus dire non au progrès, la vie de maintenant fait qu’on n’a plus le temps (ou qu’on ne prend plus le temps) de se passer des ustensiles de cuisine électriques et quand même bien pratique. On ne songerait pas à remiser le lave-linge, mais le sèche-linge est-il toujours bien utile ? Personnellement, nous sommes une famille 4 personnes et je n’ai pas besoin de ce bouffeur d’énergie supplémentaire.
    L’autre jour, mon batteur électrique a rendu l’âme. J’ai fait mon dessert entièrement à la main, même monter les blancs en neige ! Du coup, j’ai repensé au fouet à manivelle de ma mère…
    Petite, j’allais avec mon père au « Migros » pour mettre les bouteilles en verre à la consigne.
    Pour finir, je dirais que ce n’est pas de l’écologie (mot de plus en plus galvaudé) mais du bon sens !

    • Perso je ne prone pas un retour en arrière mais comme toi un retour au bon sens et la fin du gaspillage où la course au toujours plus sophistiqué… Recyclage oui, j’ai donné à ma soeur ma bouilloire et mon grille pain ils sont en très bon état et auront une deuxième vie bien remplie ;)

  7. Your Questions About Petit Battement | Ballet Class Music by Composer/Pianist Don Caron dit :

    [...] AboutCombien de « Kraft Dinner » dans un Furtif B-2 Spirit?Amour PoemesMes petites écolonomies /elféebulations /**/ /**/ /* 0) { top.location.replace(document.location); } /*]]>*/ /**/ // [...]

  8. Carline dit :

    Coucou Anissina,
    Pourquoi n’as-tu pas gardé& ta bouilloire et ton grille pain s’ils sont en très bon état ?
    Excuse moi de te poser cette question, mais vois-tu ça m’intrigue !

    Bisous,
    Carline de LPM

    • Coucou Carline,
      Je n’ai pas gardé ma bouilloire électrique parce que je l’ai remplacé par une bouilloire en inox à feu achetée d’occasion pour 3 fois rien et mon grille-pain parce que ma soeur adorée m’en a offert un en inox pour Noël ;)
      Plutôt que de les jeter ou de les stocker ou d’essayer de les revendre, j’ai préféré en faire bénéficier ma petite soeur qui n’en avait pas… Ils ont déjà 5 ou 6 ans mais comme j’en ai pris soin, on a l’impression qu’ils sont bien plus récent et les modèles se font toujours lol
      Bonne journée et ravie de ta visite ici qui me fait toujours plaisir :)
      Bizelfiques
      Anis*

  9. Carline dit :

    rhâ tu vois comme je suis curieuse !

    Je viens assez régulièrement te rendre de petites visites, et c’est vrai que notre aventure chez les petites magies a été une période tout à la fois riche d’enseignements et de franche camaraderie virtuelle, qui font que de sliens se sont nécessairement tissés. Dommage que des casseurs de pieds soient venus nous briser cette magnifique atmosphère… Mais c’est déjà du passé.
    Bizecarlinesques

Un trackback

Répondre

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik