Bénabar : A La Campagne

Bénabar : A La Campagne  dans EN TERRE ELFEÏQUE (LIMOUSIN) PhotoFunia-campagne Bon faut pas généraliser, on est pas tous arriérés à la campagne, y’a même des gens très bien éduqués et au courant de ce qu’il se passe dans le monde, hé, hein, y’a aussi internet à la campagne, le haut-débit, dégroupage et tout et tout ! Et j’ai troqué ma casquette de citadine pour le chapeau de paille de campagnarde depuis 11 ans aujourd’hui mais je ne m’en plains pas au contraire.

  • A la campagne on vit pas tous dans de vieilles maisons pourries avec une cheminée qui fume, m’enfin bientôt plus pour mon cas ;)-
  • A la campagne, il y a aussi des gens qui y ont leur maison principale :)-
  • A la campagne y’a pas que des vieux sur les tracteurs ;)-
  • A la campagne tout le monde ne se lève pas avec le chant du coq, y’en a aussi qui feignassent jusqu’à 8 heures le matin, héhé, on peut pas en dire toujours autant quand on vit en ville ;)-
  • A la campagne on y trouve aussi des meubles tout bancals en formica qui datent de l’an 40 :)-
  • Et voui aussi à la campagne, on a des produits régionaux, les oeufs de poule de la voisine ou le miel des abeilles qui butinent dans son jardin ;)-
  • A la campagne c’est vrai qu’on s’en fout un peu des horaires sauf quand c’est l’heure de passer à table ;)-
  • A la campagne aussi y’a plein d’histoires et de légendes, des châteaux forts, des arbres plus vieux que ma grand-mère et même des menhirs;)-
  • A la campagne y’a aussi… mais pourquoi pas écouter ce qu’en pense Bénabar ? ;)-
  • Et tiens en parlant de campagne, savez-vous ce que m’a demandé le pizzaïolo (au camion) vendredi soir ? Pourquoi la cloche sonnait toujours à 19h00 puis encore à 19h05 ? C’est vrai qu’ils ne connaissent plus ça l’angélus en ville, c’est trop bruyant ;)- Il sonne fort heureusement encore ici le matin à 8h00, à midi et à 19h00 (18h00 en hiver)  jusqu’au jour où des citadins arrivés en terrains conquis auront gain de cause et le feront se taire à jamais ;(
  • Et Viva la Campagna !!!

par benabarofficiel

A la Campagne de Bénabar

A la campagne
Y a toujours un truc à faire
Aller aux champignons
Couper du bois, prendre l’air
A la campagne
On se fout des horaires
Comme les maisons du même nom
C’est secondaire

A la campagne
Y a toujours un truc à voir
Des sangliers, des hérissons
Des vieux sur des tracteurs
A la campagne
Y a des lieux pleins d’Histoire
Des châteaux tout cassés
Et des arbres centenaires

A la campagne
Quand on est citadin
A la campagne
On demande aux paysans
Le temps qu’il fera demain

A la campagne
On veut de l’authentique
Du feu de cheminée
Et du produit régional
A la campagne
Il nous faut du rustique
Un meuble qui n’est pas en bois
Ça nous ruine le moral

A la campagne
On dit qu’on voudrait rester
Quitter Paris, le bruit,
Le stress et la pollution
A la campagne
C’est la fête aux clichés
La qualité de vie
Et le rythme des saisons

A la campagne
On se prête des pulls
Quand on se traîne sur la terrasse
A la campagne
Y a des jeux de société
Auxquels il manque des pièces

A la campagne
La nuit on ferme des volets
Y a des bruits dans la maison
Et dehors dans la forêt
A la campagne
Dans mon lit, plutôt que rêver,
Je préfère pas fermer l’œil et flipper

A la campagne
En principe on se lève tôt
Pas moi, je dors encore
Pour des raisons que vous savez

A la montagne,
Y a des chalets, des chamois
Mais c’est pas l’objet
De cette chanson…
J’ voulais juste voir si vous suiviez

A la campagne
Quand arrive le dimanche soir
A la campagne
Pour éviter les bouchons
On va p’t-êt’ pas rentrer trop tard

A la campagne
J’ai envie d’être campagnard
D’avoir une grosse moustache
Et un gilet en velours
A la campagne
J’ai envie de parler terroir
« J’ m’en vas cercler l’ calanchet
Pour pas qu’il vente
Dans les labours »

Ça me donne envie
D’être robuste et taiseux
Le patriarche bourru
D’une série de l’été de France2
L’histoire d’une famille
Qui lutte pour son domaine
Mais j’ai jamais le temps
Parce que j’ reste que le week-end

A la campagne
Entends-tu au loin le cri
De la grivette cendrée ?
A la campagne
S’il neige à la Noël,
Je rentrerai les bistouquets dans l’étable…

Elféecampagnement vôtre

th_jaimecetarticle dans MUSIQUE DU DIMANCHEVoter !wikio4 dans PAROLES

 

 


8 commentaires

  1. menfin dit :

    eh bien je suis bien d’accord avec toi…

  2. Art contemporain dit :

    Il en faut pour tout le monde :)

  3. sylviemc dit :

    Comme toi j’ai troqué mes escarpins pour des bottes en caoutchouc…depuis 4 ans maintenant…Je ne le regrette pas, cependant il faut bien avouer que Paris me manquera toujours un peu!

    Dernière publication sur SylvieMC. Mes dessins, mes rêves, mon univers : " Ce qui est là pour toi, la rivière ne l'emporte pas." Proverbe créole

  4. Lautreje dit :

    Ah j’adore ton billet ! Me donne envie de r’partir !

  5. Non, rien de rien, non je ne regrette rien ;)
    La vie à la ville ça va quand on est jeune, la vie à la campagne en famille c’est…

  6. Brunehaut dit :

    Très beau billet…

    J’ai nagé à contrecourant et troqué une ferme sans confort pour la ville, Dieu qu’elle me manque ma cambrousse…

  7. oth67 dit :

    La ville aime tellement la campagne qu’elle n’hésite pas à l’inviter chez elle pour qu’elle puisse échanger avec ses habitants !

    http://blogoth67.wordpress.com/2010/06/05/la-ferme-en-ville/

  8. Merci de votre visite ;)
    Des moutons je vais en voir tous les jours, ils vont brouter l?herbe jusque sous mes fenêtres bientôt, je déménage fin août ;)

Répondre

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik