Archive pour 4 avril, 2010

Owl City : The Technicolor Phase

De quoi colorer un ciel de mille couleurs quand il ne fait pas beau

Image de prévisualisation YouTubeby itsjoshuaclinton 28 août 2009

Owl City : The Technicolor Phase

I am the red in the rose, the flowers on the blankets on your bedroom floor.
And I am the gray in the ghost that hides with your clothes behind your closet door.

I am the green in the grass that bends back from underneath your feet.
And I am the blue in your back alley view where the horizon and the rooftops meet.

If you cut me I suppose I would bleed the colors of the evening stars.
You can go anywhere you wish cause I’ll be there, wherever you are.
(wherever you are) (wherever you are)

(I will always be your keys when we are lost in the technicolor phase)

The black in the book the letters on the pages that you memorize.
And I am the orange in the overcast of color that you visualize.

I am the white in the walls that soak up all the sound when you cannot sleep.
And I am the peach in the starfish on the beach that wish the harbour wasn’t quite so deep.

If you cut me I suppose I would bleed the colors of the evening stars. [my darling]
You can go anywhere you wish cause I’ll be there, wherever you are. [my darling]

 

Et en français :)-

Une Phase en technicolor


Je suis le rouge dans une rose Les fleurs sur les couvertures sur ton plancher
Je suis le gris dans un fantôme Qui se cache avec tes vêtements derrière la porte de ton placard.

Je suis le vert de l’herbe Qui se plie dessous tes pieds
Je suis le bleu de ta ruelle Où l’horizon et les toits se rencontrent.

Si tu me coupes je suppose que je vais saigner Les couleurs des étoiles du soir.
Tu peux aller n’importe où tu le souhaites Parce que je serai là, où que tu sois.

Je serais toujours tes clés Lorsque nous serons perdu dans une phase Technicolor

Je suis le noir dans un livre Les lettres sur les pages que tu mémorises
Je suis l’orange du ciel couvert De couleur que tu visualises.

Je suis le blanc des murs Qui s’imprègnent de tous les sons lorsque tu ne peux pas dormir.
Je suis la couleur pêche de l’étoile de mer sur la plage Qui espère que le port n’est pas trop loin.

Si tu me coupes je suppose que je vais saigner Les couleurs des étoiles du soir
Tu peux aller n’importe où tu le souhaites Parce que je serais là, où que tu sois

 

Elféetechnicolorement vôtre 

 

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik