Archive pour novembre, 2009

Aujourd’hui journée mondiale des toilettes

toilettes mode d'emploi

Aujourd'hui journée mondiale des toilettes dans CONSOMMER AUTREMENT wtd-175x113Tiens une date que je ne connaissais pas l’année dernière, honte à moi lol. C’est le 19 novembre 2001 qu’a été créée la « Journée Mondiale des Toilettes »(World Toilet Day). Ainsi chaque année à la même date se tient un colloque mondial afin d’améliorer les installations sanitaires dans le monde. L’occasion de rappeler que 2,5 milliards de personnes dans le monde, soit près de 40%,  vivent dans des conditions d’hygiène précaire voire inexistante, réalité trop souvent passée sous silence. Faire sa petite commission en plein air contribue à la contamination des sols et des eaux potables (bactéries, virus, parasites contenus dans les selles humaines), exposant les populations à des risques infectieux, en particulier à la diarrhée par ingestion d’eau contaminée. Tous les jours, des milliers d’enfants dans le monde décèdent à cause de la diarrhée…

Selon l’Organisation Mondiale des Toilettes (OMT/WTO), une personne moyenne utilise les toilettes 2 500 fois par an, ou six à huit fois par jour. Cependant, la chasse n’est heureusement pas tirée à chaque fois ;) Plus de 16 000 000 000 de chasses d’eau seront tirées dans le monde aujourd’hui, effarant comme chiffre, non ? Combien de chasses tirées aujourd’hui ?

L’occasion aussi de se poser la question à propos des toilettes sèches qui pourraient peut-être être la solution dans les pays ne disposant pas d’eau à profusion, parce que franchement entre tirer la chasse des toilettes et boire de l’eau, le débat est ouvert… (par exemple : ecotoilettes.net, Construction des toilettes sèches,Toilettes sèches d’appartement, les solutions ne manquent pas (. )

Enfin à méditer et à mettre en pratique selon le dictionnaire des bonnes manières

  • Dans une maison de famille ou amie, veillez à remplacer dans la mesure du possible le rouleau de PQ que vous venez de terminer. Une réserve se trouve généralement dans un des tiroirs qui vous entourent, dans un cabinet de toilettes ou autre. On préferera l’emploi de « papier toilettes » à celui de « PQ ».papier écolo

  • Ne pas utiliser le terme « toilettes », ni « chiottes », ni « WC ». Préférer des expressions comme « le bout du couloir », « l’endroit où même les rois se rendent seuls », les « wawas », « le petit coin », « le trône », ou encore les « cheugueudeugueux ». Chaque famille dispose d’un petit mot, d’un nom de code, pour désigner les toilettes, renseignez-vous discrètement. Pour une femme, l’usage voudra qu’elle aille « se laver les mains » (aux États-Unis, on dit également « powder my nose », ce qui peut également signifier aller sniffer un rail de cocaïne).

  • Veillez bien entendu, quand vous êtes un homme, à baisser la lunette et à tirer la chasse d’eau avant votre départ. N’hésitez pas, dans la mesure du possible, à laisser les toilettes aussi sinon plus propres qu’à votre arrivée. L’Éternel vous en sera gré.

  • Il est vivement recommandé de se laver les mains après y être allé. Hôtes : toujours proposer dans ce lieu intime savon et serviette. Même si l’usager n’y touche pas, lui en donner la possibilité.

  • En cas de toilettes à proximité de personnes, séparées par une faible cloison, l’homme s’efforcera d’être le plus discret possible. Il veillera par exemple à ne pas diriger son jet exactement au centre afin d’éviter des bruits désagréables des cataracte, de même que pour une grosse commission menaçant de s’entendre de l’autre côté de la porte, il s’arrangera pour tousser juste au moment du « plouf ». S’il y a une file d’attente devant les toilettes, sauf en cas d’urgence absolue, l’homme est prié de laisser sa place à une femme.

  • Et enfin on devrait tous mettre cette maxime dans nos toilettes :

    • Ceci est un endroit respectable
      Où il faut se tenir comme à table
      Prière de laisser la lunette
      Aussi propre que son assiette

Sources et pour aller plus loin :

Et pour finir en beauté, un peu d’humour :

Image de prévisualisation YouTubepar xxVIR11xx

Elf&elatrinement vôtre wikio5 dans EVENEMENTS Voter ! th_jaimecetarticle

Belle, bio et gourmande de Sophie Macheteau

Belle, bio et gourmande de Sophie Macheteau (Illustration Mes Elféebulations)

J’ai reçu il y a quelques jours le livre de Sophie Macheteau, « Belle, bio et gourmande » (merci les Green Girls) et je l’ai feuilleté, mais je ne l’ai pas trouvé franchement innovant, ni révolutionnaire, les recettes sont peut-être parfaites pour des débutantes (je ne sais pas il faudrait peut-être que je le prête à une copine qui n’y connait rien lol) mais un tantinet trop simples pour moi et pourtant je ne suis pas une foldingo ni une super pro du cosmétambouillage (mais je connais les bases et les précautions à prendre ainsi que les propriétés des ingrédients qui m’intéressent…) et encore moins de la cuisine bio. Alors quand je dis trop simple c’est que ce sont des recettes que je fais déjà. Maintenant elles conviennent tout à fait pour qui ne connaît rien en cosmétambouille, ni cuisine bio. Remarquez pour commencer en douceur, rien ne vaut du simple et du pas compliqué lol.

  • Rajouter quelques gouttes d’HE dans un gel neutre ou dans une recette classique de gâteau, je trouve ça quand-même un peu juste.
  • Remplacer la maïzena par de l’arrow-root est à la portée de toute personne qui mange déjà bio ou qui s’y intéresse et rajouter quelques graines de cumin et une cuillère à soupe d’huile végétale dans des carottes à la vapeur, c’est un peu nous prendre pour des schtroumpfettes…

Pas besoin d’acheter un livre pour pouvoir faire ça, tout le monde peut le faire aisément dès qu’il s’est un chouillat soit peu interessé aux HE, leurs propriétés, leurs précautions d’usage et leur emploi (chose que l’on devrait tous faire avant de faire de la cosmétambouille) avant de se lancer… Les débutantes y trouveront cependant leur bonheur et apprendront à utiliser quelques ingrédients dont les adeptes du bio connaissent déjà bien les secrets…
Mention spéciale cependant pour la mise en page et les illustrations qui en font un beau livre à offrir pour les néophytes pour Noël par exemple. Peut-être leur fera-il prendre goût au fait-maison.

Au final personnellement un peu déçue, je n’ai rien appris, même pas sur la pimprenelle et sa fameuse compresse destinée à soulager les coups de soleil (non mentionnée sur le livre)… En demanderais-je trop ?

Elféegourmandement vôtre Belle, bio et gourmande de Sophie Macheteau dans Lecture wikio5 Voter ! th_jaimecetarticle dans Lecture

Shi-zen : un magazine féminin ET biocolo ?

Franchement personnellement je ne suis pas fan-fan des magazines féminins qui prônent l’anorexie en nous montrant des squelettes ambulants fagotée de fringues tellement chères qu’un mois de mon salaire ne suffirait pas à payer ne serait-ce que la moitié d’une tenue complète que je n’oserais jamais mettre de peur de ne sont pas ma tasse de thé… Alors pourquoi pas un petit coup de pouce pour le magazine Shi-zen trouvé chez « Mes grimoires bio« . Après avoir répondu au questionnaire, je vous en fais profiter à mon tour.

Dix minutes pour prouver que si les femmes le valent bien…

… et ça n’a rien à voir avec L’O…l C’est l’histoire d’une fille qui aime les trucs de fille comme boire des caïpirhinas en terrasse le vendredi soir, faire une grasse mat et une expo le samedi, et prendre du temps pour elle en lisant un magazine féminin le dimanche.
Seulement voilà : à chaque fois qu’elle parcourt un magazine féminin, elle tombe sur des filles maigres et complètement retouchées portant des fringues à 800 euros qu’elle ne pourra jamais s’acheter, des pubs toutes les deux pages pour des crèmes qui ne tiennent pas leurs promesses, des rubriques culturelles attendues et des articles sur des voyages 5 étoiles au bout du monde qui ne rendent pas service à la planète.
Parce que oui, c’est aussi l’histoire d’une fille qui aime s’amuser mais qui se rend compte que la nature en prend un sacré coup, et qui fait ce qu’elle peut pour amortir le choc, mais qui ne sait pas toujours bien comment s’y prendre et qui ne serait pas contre quelques conseils.
Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, c’est l’histoire d’une fille qui décide de créer le paradoxe d’un magazine féminin intelligent, à l’encre végétale sur papier 100% recyclé, faisant découvrir des fringues et des accessoires de créateurs éthiques et responsables, parfois inconnus mais jamais inaccessibles, présentés par des filles qui ressemblent à des vraies filles, photographiés par des jeunes photographes de talent et qui ont besoin d’un coup de pouce pour se lancer.
C’est l’histoire d’une fille qui fait le pari d’un magazine qui ‘appellerait Shi-zen (« Nature », en japonais).
Un magazine qui prendrait parti, qui dirait ce qu’il pense et qui ferait ce qu’il dit tout en restant ludique et en gardant cette « part de rêve » qu’on attend de la presse féminine.
Un magazine éthique mais pas moralisateur, avec moins de pub, et pas de pub pour des produits de luxe ayant un impact sévère sur l’environnement.
Un magazine qui arrêterait de prendre les femmes pour des midinettes, qui livrerait des recettes de grand-mère qui marcheraient, qui conseillerait des adresses de vraiment derrière les fagots, qui distillerait des astuces qui changeraient la vie par petits bouts.
Si vous croyez en cette histoire, vous pouvez m’aider à rendre ce projet possible: prenez dix minutes pour répondre au petit questionnaire ci-joint, dont les réponses viendront étoffer l’étude de marché. Et forwardez-le à toutes les femmes de votre entourage qui pourraient être intéressées par Shi-zen. N’oubliez pas de laisser vos coordonnées quand vous aurez terminé pour être tenue au courant de la suite de l’aventure et être les premières à lire un magazine féminin qui vaille le coup dans votre bain moussant…
Le questionnaire : shi-zen.eko-co.fr

 Elféemagazinement vôtre

Shi-zen : un magazine féminin ET biocolo ? dans Pub Elféïque wikio5 Voter !

 

Astuce d’Eco’cuisine : Faire sécher des rondelles d’agrumes

rondellesdorangesches.gif A lire ici : http://anissina-turelle.com/eco-trucs/cuisine/160-faire-secher-des-rondelles-d-agrumes

Michael Jackson : Ghosts

Après des histoires de sorcières pour Halloween, et pour égayer ce mois de novembre, triste à pleurer, place aujourd’hui aux fantômes. Si vous voulez le regarder jusqu’au bout sachez qu’il dure plus de 39 minutes mais qu’est-ce que ça vaut le coup d’oeil, n’est-ce pas ? C’est je crois pouvoir m’avancer sans me tromper le clip le plus long de toute l’histoire de la musique et on pourrait le qualifier même de court voire moyen métrage puisqu’à 5/10 minutes près il est aussi long qu’un épisode de série TV. Installez-vous confortablement, des chips fait-maison dans une main, l’autre devant les yeux et tremblez de peur admirez le travail ! (.) http://www.dailymotion.com/video/xuu4oMichael Jackson – Ghost
envoyé par Leo59

(suite…)

Prem’s : sur Hellocoton …

topcologiesurhellocotondu13novembre2009.jpg

Aujourd’hui je fais dans l’autosatisfaction, non pas pour moi (menteuse que tu es !) mais pour un des articles de Layceene qui m’a propulsé en haut des charts de l’écologie sur Hellocoton !!!! Yeah… heu pardon… Hier ! Bon ce n’est pas la première fois, mais en plus on pouvait, une fois n’est pas coutume, m’y retrouver aussi en page d’accueil, rubrique écologie, c’est pas rien kémême ! Tout ça pour dire que je me suis inscrite y’a pas mal de temps sur Hellocoton, vous ne l’aviez peut-être pas remarqué parce que je n’ai pas le petit bouton « j’aime cet article » à la fin de mes articles parce que ma plateforme ne me le permet pas, elle ne me permet pas grand chose d’ailleurs (elle est basé sur le principe de WordPress, pas de java, pas de tralala) alors je gruge lol !

Il vous suffira de cliquer sur le bouton ci-dessous qui vous redirigera sur ma page Hellocoton et vous cliquez sur le petit coeur ! Sauf que je crois qu’il faut être inscrit, zut alors ! Mais rien ne vous empêche d’essayer kémême !

Prem's : sur Hellocoton ...  dans EN TERRE ELFEÏQUE (LIMOUSIN) th_jaimecetarticle

Elféecotonnement vôtre

Photobucket

wikio5 dans SITES A VOIR... Voter !

th_jaimecetarticle

Blanchissant pour le linge maison bio’colo

Photobucket Pictures, Images and Photos

En effet le soleil est un blanchissant naturel et écologique… quand il y en a… Et quand il n’y en a pas ? Que peut-on utiliser à la place ? Mercredi je vous présentais la recette de Javel bio à faire soi-même, recette de Layceene, hier sa variante à base d’eau oxygénée toujours du même auteur…

Aujourd’hui c’est une recette (de Laycenne toujours) spécifique pour blanchir le linge à conditionner dans un bidon de 1 litre.

Blanchissant pour le linge biocolo :

  • 50 à 100 g de Cristaux de soude

  • 1 litre de Vinaigre

  • Jus de 3 citrons (facultatif)

  • 40 gouttes d’Huile Essentielle (10 de Tea tree, 10 de menthe poivrée, 10 de thym linalol, 10 de citron). (Les plus importantes sont Tea tree et Citron dans ce cas 20 gouttes de chaque).

    • Préparation comme pour les deux recettes précédentes :

      • Il faut y aller progressivement. D’abord, les cristaux de soude puis le vinaigre.

      • Mélange à faire dans un seau ou une très grande bassine très propre (ça va mousser donc déborder du récipient si le contenant n’est pas suffisamment grand d’au moins 10 litres pour 1 litre de désinfectant).

      • Laisser poser une nuit, le lendemain transvaser doucement, à l’aide d’un entonnoir dans un bidon de 1 litre.

        • Surtout la première semaine, sachez qu’il faut éviter de secouer le bidon sous peine d’explosion “gésersique” à cause de la pression des bulles.

    • Pour le dosage utiliser votre dosette de lessive habituelle dans les mêmes proportions qu’à l’accoutumé, laisser tremper une nuit.

Je n’ai pas encore testé, je mets du percarbonate dans ma machine pour blanchir le linge mais j’ai une recette à peu-près similaire que j’avais dû poster dans les tâches, je vous la retrouve en moins de deux… Ca y est, la voilou :

Linge déteint

* Un truc que j’ai expérimenté récemment et qui a aidé à pas mal décolorer les traces de linge déteint, mettre à tremper une nuit dans une bassine d’eau très chaude additionnée de cristaux de soude, de percarbonate de sodium et de détachant en poudre type *van-ish [pas très écolo je sais, mea culpa mais bon au grands maux, les grands remèdes ! C’était un T-shirt d’un de mes loulous tout neuf orange (sa couleur préférée) avec des biais noirs, je vous raconte même pas le massacre et la tête qu’il allait faire mon pauv’doudou ! Et dans la panique… Il faut surtout veiller à ce que le T-shirt ne sèche pas et agir immédiatement sinon bein, bye bye au super T-shirt… Il sera tout bon comme chiffon parce que le loulou lui, il en voudra plus !!!]

  • En rajoutant du vinaigre à cette préparation et en y enlevant le détachant très kkbeurk on doit pouvoir arriver au même résultat...

Je remercie Layceene de sa confiance et si vous aussi, vous avez une recette à proposer (pas un truc loufoque et ne répondant pas à mes attentes bien entendu, je reste encore la seul maîtresse à bord ici, héhein ;)) et que vous ne savez pas où la mettre, je vous prêterai volontiers une des pages de mon journal…

Elféeblanchisseusement vôtre

Blanchissant pour le linge maison bio'colo dans DETACHAGE wikio5 Voter !

Javel bio(x) à faire soi-même ;)

Photobucket Uploader Firefox ExtensionHier je vous ai présenté la recette de javel bio de Layceene.

Aujourd’hui je continue avec une variante à base d’eau oxygénée (toujours proposée par Layceene) à conditionner dans un bidon de 1 litre :

  • Eau oxygénée sous forme solide
  • 1 litre de vinaigre (facultatif)
  • 40 gouttes d’Huile Essentielle (10 de Tea tree, 10 de menthe poivrée, 10 de thym linalol, 10 de citron). (Les plus importantes sont Tea tree et Citron dans ce cas 20 gouttes de chaque).
  • Il faut y aller progressivement. D’abord, le bicarbonate puis le vinaigre.
  • Mélange à faire dans un seau ou une très grande bassine très propre (ça va mousser donc déborder du récipient si le contenant n’est pas suffisamment grand d’au moins 10 litres pour 1 litre de désinfectant).
  • Laisser poser une nuit, le lendemain transvaser doucement, à l’aide d’un entonnoir dans un bidon de 2 litres.
    • Surtout la première semaine, sachez qu’il faut éviter de secouer le bidon sous peine d’explosion “gésersique” à cause de la pression des bulles.

Je n’ai pas encore testé cette recette, je n’ai pas d’eau oxygénée sous forme solide.

Demain, une petite dernière, la recette spécifique pour blanchir le linge (toujours de Layceene)

©Illustration : Swan de www.ouverture-facile.com

Elféejavelement vôtre

Javel bio(x) à faire soi-même ;) dans DETACHAGE wikio5 Voter !

Javel bio, faites-la vous-même !

Photobucket

Vous y avez cru ? Je vous ai bien eu, hein ? Un grand merci à son créateur Swan de www.ouverture-facile.com.

A défaut d’eau de Javel révolutionnaire non toxique et non dangereuse pour l’environnement, aujourd’hui et les deux jours qui suivent, je prête quelques pages de mon journal à Laycenne qui a bien voulu me confier ses petites recettes personnelles de Javel bio et de désinfectant pour le linge, que je vais m’empresser d’essayer dès que je n’aurai plus de désinfectant maison. Je suis très touchée de son partage et je la remercie de tout coeur de m’autoriser à la publier ici. 

Elfée, je t’autorise à publier mon commentaire sous forme d’un article. C’est ma formule complète que je te confie, prends-en grand soin.
Bises et bonne continuation
Layceene

Javel bio, faites-la vous-même !

  •  Désinfecte, assainit, blanchit (avec un temps de pose suffisant), détartre, détache et désodorise, surtout avec des Huiles Essentielles (HE), les effets néfaste de la javel chimique en moins.
  • Compatible aux normes alimentaires.
  • Utilisable pur ou dilué.
  • Si vous avez des enfants de moins de 7 ans, des animaux, ne pas mettre les Huiles essentielles (HE), en effet ils y sont particulièrement sensibles (Raffa conseille de les remplacer par des équivalents d’hydrolats des mêmes plantes).
  • Dans le compartiment réservé au désinfectant dans la machine à laver le linge (assouplit, fixe les couleurs).
  • Idéal fosse septique.

ATTENTION : ces propositions alternatives doivent être considérées comme des éléments de solutions et en aucun cas comme étant LA solution. Dans un monde de biodiversité, il faut une biodiversité de solutions afin de ne pas uniformiser, et donc épuiser la Terre et ses ressources.

Utilisez un ancien bidon de Javel chimique que vous ré-étiquerez et mentionnez la composition de votre produit maison (Home made).
Bien entendu au préalable, vous aurez nettoyé et rincé à l’eau chaude savonneuse le dit-bidon de récupération puis faites sécher “tête en bas”.

La recette :

  • 50 à 100 g de Bicarbonate de Soude
  • 1 litre de Vinaigre blanc (froid)
  • Jus de 3 citrons jaunes (facultatif : mais augmente le pouvoir bactéricide)

  • 40 gouttes d’Huile Essentielle (10 de Tea tree, 10 de menthe poivrée, 10 de thym linalol, 10 de citron). (Les plus importantes sont Tea tree et Citron dans ce cas 20 gouttes de chaque si vous n’avez que celles là).

    • Il faut y aller progressivement. D’abord, le bicarbonate puis le vinaigre.

    • Mélange à faire dans un seau ou une très grande bassine très propre (ça va mousser donc déborder du récipient si le contenant n’est pas suffisamment grand d’au moins 10 litres pour 1 litre de désinfectant).

    • Laisser poser une nuit, le lendemain transvaser doucement, à l’aide d’un entonnoir dans un bidon de 2 litres.

    • Surtout la première semaine, sachez qu’il faut éviter de secouer le bidon sous peine d’explosion “gésersique” à cause de la pression des bulles.

Encore merci Layeene pour cette recette, demain une variante de javel bio (toujours par layceene)

©Illustration : Swan de www.ouverture-facile.com

Elféejavelement vôtre

Javel bio, faites-la vous-même !  dans Javel bio(x) wikio5 Voter !

Du Collegeblock écolo au mur de Berlin… 20 ans déjà !!!

Du Collegeblock écolo au mur de Berlin... 20 ans déjà !!! dans CONSOMMER AUTREMENT papierrecyclallemandpola-1

Quel rapport entre le Collegeblock et le mur de Berlin ? Rien à première vue… Sauf qu’il y a 20 ans, j’avais 20 ans et quand je partais en job d’été (en tant qu’accompagnatrice et responsable d’un groupe de jeunes français) en Allemagne l’été, je revenais les sacs chargés de cahiers (fabriqués avec du papier recyclé) et autres produits respectueux de l’environnement (on disait pas encore écolo à l’époque), je faisais sensation à la fac avec mes cahiers et feuilles au papier couleur gris ou brun… Et j’adorais ça ! En France on en trouvait pas encore ou alors ils devaient être bien cachés… Alors je faisais mes courses pour la rentrée universitaire en Allemagne, on les trouvaient partout dans toutes les boutiques. J’en ai ramené des stocks de cahiers ! De ces années fac, il me reste encore ces vestiges en photo, un grand cahier bloc note, un petit cahier A5 et mon préféré, un petit carnet fourre-tout que j’ai du mal à utiliser lol… Il en reste sûrement des non utilisés chez les parents. Déjà à l’époque je me demandais pourquoi on ne faisait pas pareil en France, mais je me souviens que c’était la tendance des cahiers glacés bien lisses alors que sur mes cahiers je devais faire un peu attention de ne pas accrocher avec mon stylo encre flambant neuf lol… Depuis les feuilles des cahiers recyclés sont devenus blancs et beaucoup plus lisses aussi…

C’est en découvrant cet article de Géo que cela m’y a fait repenser, article dont je vous donne le lien :

L’Allemagne, modèle écolo ?
Article de : Bastian Henning – Lundi 2 novembre 2009
Énergie, gestion des déchets, produits bio, urbanisme… L’Allemagne fait souvent partie des bons élèves d’Europe. GEO.fr a choisi de consacrer un dossier…
http://www.geo.fr/dossier-geo/allemagne-environnement-modele-ecolo-55015

Puis aujourd’hui nous sommes le lundi 9 novembre 2009 et je ne pouvais pas passer à côté de cette info parce qu’elle me touche… Bref tout ce blabla pour vous dire qu’un certain 9 novembre 1989, vous vous doutez bien de quoi je veux parler, la chute du mur de Berlin.

Cette année là, j’étais étudiante en FAC de Langues Etrangères Appliquées Allemand/Anglais et je me rappelle vaguement les profs d’allemand nous en avoir parlé le lendemain, nous avons vécu en direct l’actualité et avons pu l’étudier en cours en même temps qu’à la télévision ou la presse allemande bien évidement, c’était fascinant de suivre l’histoire en direct live…

A cette occasion, je vous invite à suivre différents témoignages de la réunification des deux Allemagne sur le site du Goethe-Institut (que je fréquentais assidument à Toulouse quand j’étais étudiante ainsi que l’Alliance Française où je m’étais fait plein d’ami(e)s venu(e)s séjourner quelques temps en France) en souhaitant une belle journée de commémoration à mes amis allemands… Ça me fait penser qu’il y  a bien longtemps que je n’ai communiqué avec l’un ou l’une d’entre eux, la dernière fois c’était il y a plus de 8 ans, les années passent et je ne sais même pas ce qu’ils sont tous et toutes devenus…

Photobucket Pictures, Images and Photos

Allez un dernier lien de dernière minute assez complet : 9 novembre 1989: chute du mur de Berlin (+ liens).

http://www.dailymotion.com/video/xa1kr0Daniel Balavoine Lady Marlene
envoyé par gerald_w-a.

Daniel Balavoine: « Lady Marlene » (1977).

Près du mur
Assis sur le côté
Ma tête dure
Rampait encore
Au pavé lustré
Je le savais
J’arriverais

Mes chaussures
Me faisaient mal aux pieds
Mes mains si sûres
Creusaient encore
Vers la liberté
Quand ils ont tiré
Sur mes idées

Lady Marlène
Toi tu t’endors de l’autre côté
Lady Marlène
A Berlin tu sais rien n’a changé
C’est bien difficile de s’évader
Les hommes en vert ont …

Près du mur
Vide sur le côté
Ma rage mûre
S’est effondrée
Au bord du fossé
Je le savais
J’y resterais

Lady Marlène
Toi tu t’endors de l’autre côté
Lady Marlène
A Berlin tu sais rien n’a changé
C’est trop difficile de s’évader
Les hommes en vert ont tiré

Lady Marlène
Lady Marlène
Toi tu t’endors de l’autre côté
Ho hoho…

Lady Marlène
Lady Marlène
Ho hoho…

Les hommes en vert ont tiré

source : 186. Daniel Balavoine: « Lady Marlene » (1977).

Elféeberlinement vôtre

wikio5 dans ELFEE RECYCLE Voter !

123

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik