Ma cabane au fond du jardin

Repéré chez Michèle dans la veine du petit jeu auquel elle a aussi participé, je me suis bidonnée en l’écoutant, je me devais donc de relayer, moi qui adore CabrelImage de prévisualisation YouTubepar youko13120

C’est pas bien de se moquer, pas bien… Je sais, je sais, en même temps c’est tellement d’actualité : toilettes sèches, zéconomies d’eau et tutti quanti…

 

 

Ma cabane au fond du jardin (Laurent Gerra)

Ma cabane au fond du jardin
Moi j’y vais quand j’ai besoin
C’est un charmant petit trou
Tout entouré de cailloux

Y a des mouches qui bourdonnent
Des abeilles qui frelonnent
Y a pas de tout à l’égout
Alors on fait sur les cailloux

Mais c’est un charmant petit coin
Ma cabane au fond du jardin

Elle trône tout au bout
D’un chemin plein de cailloux
Y a un arbre juste à côté
C’est pratique pour s’essuyer

Si c’était un acacia
Avec les feuilles on pourrait pas
Elles sont bien trop petites
Et les épines, ça irrite

Même les dames l’aiment bien
Ma cabane au fond du jardin

Accroché au clou rouillé
Y a du journal déchiré
Et quand on est constipé
On le lit pour patienter

Pour se laver le derrière
On file jusqu’à la rivière
Elle est pleine de cailloux
Qui dansent dans les remous

Elle est belle comme le matin
Ma cabane au fond du jardin

Ma cabane au fond du jardin
Je lui dois tous mes quatrains
Dès que j’y pose mon prose
Immédiatement je compose

Mais ce coin de paradis
Un jour ou l’autre sera détruit
Et je ne reverrai plus
Mes belles planches vermoulues

Elle sera l’objet de mon chagrin,
Ma cabane au fond du jardin
Et même si on la détruisait,
Je l’aimais, je l’aime et je l’aimerai
Ma cabane

Elféecabanement votre

Ma cabane au fond du jardin dans Dans mon Jardin wikio5 Voter !

 


2 commentaires

  1. coqueline dit :

    Trop bien, y a que Gerra pour pondre de telles paroles….
    Bon WE

  2. fleurs dit :

    un fou rire du matin ça fait du bien merci

Répondre

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik