Martin Luther King : J’ai un rêve…

Hommage au créateur du discours le plus connu de la planète que je dédie à une personne qui se reconnaîtra si elle passe par là…

http://www.dailymotion.com/video/k3aKNDnTLZi0QXkhtfMartin Luther King I have a dream
Vidéo envoyée par Texwolf

Le révérend Martin Luther King Jr, né à Atlanta, États-Unis le 15 janvier 1929 et mort assassiné le 4 avril 1968 (à 38 ans par James Earl Ray à Memphis dans le Tennessee) était un pasteur baptiste afro-américain, militant pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis et un activiste politique. Il a organisé et dirigé des marches pour le droit de vote, la déségrégation, l’emploi des minorités, et d’autres droits civiques élémentaires pour les Noirs-Américains. La plupart de ces droits ont été promus par la loi américaine : le « Civil Rights Act » et le « Voting Rights Act » sous la présidence de Lyndon B. Johnson. Il prononce l’un des plus célèbres discours le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington durant la marche pour l’emploi et la liberté : « I have a dream » (J’ai un rêve) devant 250 000 personnes.  Il a rencontré John F. Kennedy qui lui a apporté son soutien dans la lutte contre la discrimination raciale. Quelques semaines plus tard le monde sera secoué par l’assassinat du président à Dallas le 22 novembre 1963 dans de troubles circonstances… Martin Luther King devient le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte non violente contre la ségrégation raciale alors très forte aux États-Unis et pour la paix. Il se voit décerner à titre posthume la Médaille présidentielle de la liberté par Jimmy Carter en 1977 et la médaille d’or du Congrès en 2004. Depuis 1986, le Martin Luther King Day est un jour férié aux États-Unis, marquant la date d’anniversaire du révérend Martin Luther King Jr. Il est fêté chaque année le troisième lundi du mois de janvier. Considéré comme l’un des plus grands orateurs américains, Martin Luther King invoquait souvent la responsabilité personnelle pour développer la paix mondiale…

Discours prononcé par Martin Luther King, Jr
sur les marches du Lincoln Memorial, Washington, D.C,
le 28 août 1963.

Il y a une centaine d’années, un illustre Américain, à l’ombre symbolique de qui nous nous tenons aujourd’hui, a signé la Proclamation d’émancipation. Ce décret capital est arrivé comme la lumière d’espoir d’un grand phare pour des millions d’esclaves noirs qui avaient été brûlés par les flammes d’une injustice cinglante. Il est venu comme une joyeuse aurore à la fin de la longue nuit de leur captivité.
Pourtant, cent ans plus tard, le Nègre n’est toujours pas libre. Cent ans plus tard, la vie du Nègre est encore tristement entravée par les menottes de la ségrégation et les chaînes de la discrimination. Cent ans plus tard, le Nègre vit sur une île déserte de pauvreté au sein d’un vaste océan de prospérité matérielle. Cent ans plus tard, le Nègre se languit encore dans les coins de la société américaine et se trouve en exil dans son propre pays. Et c’est pour cela que nous sommes venus ici aujourd’hui pour exposer en public une situation honteuse.

Nous sommes, en quelque sorte, venus dans la capitale de notre nation pour encaisser un chèque. Quand les architectes de notre république ont écrit les mots magnifiques de la Constitution et de la Déclaration d’indépendance, ils ont signé un billet à ordre dont chaque Américain devait hériter. Ce billet était une promesse que tous les hommes, oui, les noirs comme les blancs, se verraient garantir les « droits inaliénables » de « vie, liberté et poursuite du bonheur ». Il est évident aujourd’hui que l’Amérique a manqué à ses engagements pour ce billet à ordre, en ce qui concerne ses citoyens de couleur. Au lieu d’honorer cet engagement sacré, l’Amérique a donné au peuple nègre un chèque en bois, un chèque qui est revenu avec la mention « fonds insuffisants ».

Lire la suite : http://www.martinlutherking.fr/reve.php

Elféelutherkingement vôtre

Votez pour cet article Martin Luther King : J'ai un rêve... dans ET PARTOUT AILLEURS... wikio5

 

 


Répondre

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik