Archive pour juillet, 2008

Vinaigre de lavande (2)

1000657.jpg

Après 1 mois de macération à l’ombre, filtration et changement de fleurs de lavande, re-macération au soleil cette fois-ci, mon vinaigre de lavande est enfin prêt…

Pour l’embouteillage, je récupère des bouteilles de sirops teintés qu’on me donne parce que je trouve plus pratique à stériliser, puisqu’il suffit de faire bouillir dans une casserole remplie d’eau et pour la filtration, j’ébouillante mon entonnoir et je me sers de vieux torchon que j’ai au préalable bien lavé et tout juste repassé à la vapeur ou de filtres à café non blanchis au chlore…

Je filtre, j’attends que ça coule tout seul et j’essore à la fin pour bien récupérer le jus des fleurs… les fleurs sont toutes décolorées mais je vais les faire sécher pour les mettre dans les armoires… le vinaigre est très odorant, je suis assez satisfaite… mélangé à au moins 5/6 fois son volume hier soir à la va-vite pour faire un vinaigre de rinçage tout simple…

Elféevinaigrement vôtre

 

Que c’est agréable !!!

Un après-midi de janvier 2004 (mes loulous venaient d’avoir 3 ans) après l’école, je suis allée faire 4 courses avec mes 3 loulous.

Au rayon fruits et légumes je rencontre un employé qui, après avoir taquiné ma grande sur son doudou (qu’elle a encore 4 ans plus tard), tout en s’activant me dit : « Ils sont mignons, mais ça doit être du travail, je sais ce que c’est, j’en ai eu moi aussi ! »
Je lui réponds : «
Ha bon, vous avez eu des jumeaux ? »
Il se retourne vers les 2 petits assis dans le chariot, un dans le siège et l’autre dedans : «
Ce sont des jumeaux ? Oh pardon, je n’avais pas remarqué ! Je voulais dire que j’ai moi aussi eu 3 enfants.»
Et trop contente je lui dis : «
Ne vous excusez pas, votre remarque me fait plaisir ! »
«
ha bon ! »
«
Oui, vous êtes la première personne en deux ans à ne pas m’avoir fait de remarques sur les jumeaux et n’avoir vu que des enfants ! »

Et c’est vrai que ça m’a drôlement fait plaisir ! Au moins, j’ai rencontré quelqu’un qui n’a pas vu DES JUMEAUX mais DES ENFANTS. Quelque part, c’est réconfortant !

Depuis qu’ils ont grandi, on remarque de moins en moins que ce sont des jumeaux, souvent même les gens croient qu’ils ont un an d’écart et c’est agréable de pouvoir se promener avec eux sans se faire accoster ou sans se faire regarder bizarrement…

Le fait qu’ils grandissent ça a aussi du bon…

Elféemultiplement vôtre

Crème/mousse peau jeune Petitgrain et Ylang (mixte à grasse)

crememixtegrasse1.gif

Une copine m’a demandé il y a un moment un mélange tout simple pour sa fille mais le mélange tout seul en biphasé ne lui convenant pas parce qu’elle le trouvait trop gras pour l’été, sa mère m’a alors demandé comment faire une crème… Le week end dernier, invitée chez elle, je me suis attelée à lui faire une crème légère et mousseuse, facile à reproduire avec des ingrédients simples (et facilement réutilisables pour d’autres applications) en moins d’une demi-heure chrono… Comme c’est une ado, j’ai opté pour seulement 1% d’HE dans la crème.

◊ Ingrédients pour un pot de 50ml environ :

  • 15 ml d’Eau pure
  • 15 ml d’Hydrolat (Eau Florale)D’Hamamélis
  • 15 ml d’Huile Végétale de Jojoba
  • 2 g de cire émulsifiante
  • 2 gttes de vitamine E
  • 4 gttes d’Huile Essentielle de Petitgrain bigarade
  • 2 gttes d’HE d’Ylang ylang
  • 1 gtte d’HE de Tea tree
  • 4 gttes d’Extrait de Pépin de Pamplemousse

◊ Marche à suivre :
J’ai testé une méthode dont Blue avait déjà parlé sur LPM, en faisant d’abord un coeur d’émulsion.

  • Faire fondre au bain marie la cire émulsifiante dans l’HV de jojoba ainsi que la vitamine E et maintenir à une température d’au moins 70°
  • D’autre part faire chauffer l’eau à 70° puis incorporer l’huile délicatement tout en fouettant avec un mixeur à capuccino
  • Ajouter progressivement l’HA d’hamamélis froid tout en fouettant
  • Une fois le mélange bien refroidi incorporer les HE et l’EPP tout en remuant énergiquement
  • Et pour finir transvaser dans un pot stérilisé
  • Garder au frigo pour pouvoir conserver plus longtemps

◊ Résultat :
Une texture aérée et mousseuse qui a tout de suite plu à la jeune fille. J’attends ses commentaires pour la fin des vacances…

 Elféecrèmemement vôtre

  • HV = Huile Végétale
  • HA = Hydrolat, eau florale
  • HE = Huile Essentielle
  • EPP = Extrait de Pépin de Pamplemousse

Dicton Cree (Indiens du Canada)

15572188p1.jpg

Quand le dernier arbre sera abattu,

la dernière rivière empoisonnée,

le dernier poisson pêché,

alors vous découvrirez

que l’argent ne se mange pas.


EkoloGuy et l’asso Ekolo[geek]

misterekologuy02.jpg

Ou comment véhiculer de petits conseils tous simples et écolo humouristiquement (gné ça existe ce mot ?)

Mais comment n’y ai-je pas pensé !!! Rhaaa !!! Cros jalouse !!!

Clap clap !!! Bravo !!! Quel talent !!! J’adOoOre !!

Et depuis peu ekolo[geek] ce n’est plus qu’un simple Blog mais c’est aussi une association !!

Bravo et longue vie à Ekolo[geek]

Elféekolo[geek]ement vôtre

Koâ ? Faut que j’apprenne à dessiner d’abord ?!… Ah ben c’est pas gentil ça !! Pfff !   

Francis Cabrel : Les cardinaux en costume

Superbe clip photographique de Rose-Noire-du-Boudoir

http://www.dailymotion.com/video/x51ogs

Magyd dort dans la lumière
Celle des phares et du périph’
Une joue contre la terre
Une main sur son canif
Qu’un homme dorme sur le bitume
Ça n’a pas l’air ‘’inquiéter
Les cardinaux en costume
Derrière les vitres teintées

 

Et Sabrina qui se cache
Et qui espère autre chose pour sa fille
Que cet argent qu’elle arrache
Des mains de ceux qui la déshabillent
Elle augmente le volume
Pour ne pas savoir qui ils sont
Des cardinaux en costume
Et des donneurs de leçons

 

Que vida ! Que triste !
De que païs se trata
Del mio, no…
Del mio no se puede !
Que vida, que triste…!

 

Et Mamadou qu’on transfère
A l’arrière de l’avion
Vers un endroit de la terre
Qu’il ne connaît que de nom
Lui léger comme une plume
Malheureux comme un enfant
Les cardinaux en costume
Sur les sièges de devant

 

N’Guyen la clandestine
D’elle on n’a aucune trace
Venue coudre à la machine
Celle qui tombe, on la remplace
C’est pour du potage qui fume
C’est payé au rendement
Pour les robes et les costumes
Des cardinaux impatients

 

Que vida ! Que triste !
De que païs se trata
Del mio, no…
Del mio no se puede !
Que vida, que triste…!

 

N’Guyen la clandestine
Et Mamadou qu’on transfère
Et Sabrina qui tapine
Et ce Magyd qui dort par terre
Quand la salle se rallume
Le monde sort en silence
Les cardinaux en costume
N’étaient pas à la séance

 

Que vida ! Que triste !
De que païs se trata
Del mio, no…
Del mio no se puede !
Que vida, que triste…!

 

Elféecabrelement votre

Des lingettes oui… Mais uniquement lavables !!!

Recette magic’express de leur fabrication hypermégacompliquée pour les nuls en couture comme moi

Après vous pourrez plus vous trouver d’excuse bidon !!!!!

1000609.jpg

La suite ici : http://anissina-turelle.com/eco-trucs/recyclage/168-des-lingettes-oui-mais-uniquement-lavables

Elféelingettement vôtre

Crédit photos : Mes elféebulations.

 

Pourquoi les lingettes jetables ne sont pas mes amies…

leclingettes.jpg

Agnès de Ma ronde des jours vous expliquera beaucoup mieux que moi Pourquoi les lingettes (jetables) ne sont pas mes amies (et ne le seront jamais) et elle a su exactement trouver les mots que je cherchais… Et le dossier : Des lingettes pour tout et pour tous (P3 à 6) de ecoconso.be tout autant…

Alors si vous en avez marre de polluer et de jeter votre argent par les fenêtres, faites comme nous, utilisez des chiffons microfibres et des lingettes lavables

Elféelingettement vôtre

De l’huile de moteur retrouvée dans de l’huile alimentaire en Belgique

Il y a quelques temps (enfin pas si longtemps) je vous parlais de : Et bon appétit avec la gouteuse mayo coupée à l’huile de moteur ! Humm, quel bonheur ! et L’affaire de l’huile frelatée et pas plus tard qu’il y a deux jours, Du fromage avarié recyclé en produits frais, vous y croyez, vous ???

J’ai du être visionnaire parce que j’avais conclu ironiquement : Comme on dit jamais 2 sans 3… Ça va être quoi la prochaine fois ?!?!

Ben je pensais pas si bien dire… La série noire continue !!! Là j’ai vraiment pas le courage d’en dire plus, ni de protester belliqueusement, les bras m’en sont tombés (et j’essaye de les recoller tant bien que mal) quand j’ai lu ça sur le blog de Raffa :

LCI.fr : De l’huile de moteur retrouvée dans de l’huile alimentaire

  • Cette huile, retirée en urgence du marché belge, était embouteillée par une société française non identifiée.
  • De la graisse pour friture susceptible de provoquer la maladie de Creutzfeld-Jakob a également été retirée du marché.

- le 10/07/2008 – 13h08

Au cours de ses analyses de routine, l’Agence fédérale belge de la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) a retrouvé un curieux mélange dans de l’huile végétale destinée à la consommation humaine. Des traces importantes d’huile de moteur ont été décelées dans différentes bouteilles d’huile de tournesol embouteillées par une société française non identifiée.

Selon l’AFSCA, en dessous de 10%, le taux d’huile de moteur incorporé à cette huile d’assaisonnement ne comporte pas de danger pour la santé, parce que très purifiée et peu absorbée par l’organisme. Mais les bouteilles en contenant davantage ont été retirées. Cependant, elles l’ont été à titre de précaution, puisque aucune victime n’a été signalée.

Mais ce n’est pas tout. De la graisse pour friture importée de Suède elle a également été retirée du marché par précaution par l’AFSCA, a expliqué la chaîne publique RTBF, parce qu’elle était confectionnée en partie avec de la colonne vertébrale de bovins. Un lien a été fait ces dernières années entre les abats des bovins atteints par la maladie de la vache folle, ou encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) et la maladie de Creutzfeld-Jakob chez des humains qui en ont consommé, provoquant leur mort.

D’après agence

ou encore : La vache folle s’invite dans de la graisse à frites

 Elféehuileusement vôtre
 

Le discours de Severn lors du Sommet pour la Terre de 1992

La semaine dernière quand nous sommes allés à la ville (ça fait plouc, hein ?!) à la clinique plus précisément voir l’allergologue pour deux de mes elfillous… On y va une fois quand il pleut, c’est à dire une fois par mois et encore… En traversant la ville, ils m’ont encore demandé pourquoi il n’y avait pas d’arbre dans les rues… C’est dingue à chaque fois… Ils trouvent aussi que la ville ça pue, oui elle sent pas bon la ville, elle est triste la ville, décidément ils n’aiment pas la ville !!!

On est bien à la Campagne finalement… Même si la maison est un peu vieille, un peu beaucoup même, pas très moderne, pas luxueuse, avec de vieilles tapisseries bien moches, un carrelage qui date de l’an 40 (sans rire lol) mais au moins… on a un jardin, on est entouré de vert, on a deux beaux tilleuls devant la maison qui donne pourtant sur la rue, une jolie fontaine à 10 pas, une autre plus modeste presqu’en face, pas de vis à vis car vue sur un parc et derrière une vue imprenable sur des pâtures et la forêt, c’est important, c’est beau… Ils l’aiment leur maison finalement…

Tout ça pour dire que la vérité sort de la bouche des enfants et c’est en allant voir le blog de Cannelle56 (entre la fabrication de ma lessive maison, de mon adoucissant, une lessive en route et la confection de mon assouplissant toujours maison) que je suis tombée sur son post…

La petite fille qui parle lors de ce 2ème Sommet pour la Terre s’appelle Severn Cullis-Suzuki, elle a de qui tenir puisqu’elle est la fille du Nicolas Hulot canadien David Suzuki

« Bonjour. Je m’appelle Severn Cullis-Suzuki. Je représente l’E.C.O : « L’organisation des enfants pour l’environnement ». Nous sommes un groupe d’enfants canadiens âgés de 12 à 13 ans. Nous essayons de faire avancer les choses, Vanessa Suttie, Morgan Geisler, Michelle Quigg et moi-même. Nous avons réuni l’argent nécessaire pour faire 5000 miles et venir jusqu’ici afin de vous dire que vous devez changer les choses.
En venant ici aujourd’hui, je n’ai pas eu besoin de changer mon objectif, je me bats pour mon avenir. Perdre son futur est plus grave que perdre aux élections ou perdre à la bourse. Je suis ici pour parler au nom des générations futures. Je suis ici pour parler au nom des enfants affamés partout dans le monde et dont les cris ne sont plus entendus. Je suis ici pour parler au nom des innombrables animaux qui meurent parce qu’ils n’ont pas d’autre endroit où aller. J’ai peur de m’exposer au soleil à cause du trou dans la couche d’ozone. J’ai peur de respirer l’air car je ne sais pas quelles substances chimiques il contient.

Il y a quelques années, j’avais l’habitude d’aller pêcher à Vancouver, mon lieu de naissance, avec mon père, jusqu’à ce que l’on trouve un poisson atteint du cancer. Et désormais nous entendons parler d’animaux et de plantes qui s’éteignent tous les jours, disparus à jamais.
Dans ma vie, j’ai rêvé de voir de grands troupeaux sauvages, des jungles, des forêts tropicales pleines d’oiseaux et de papillons, mais aujourd’hui je me demande si ces forêts existeront toujours pour que mes enfants puissent les voir. Vous préoccupiez-vous de ces choses lorsque vous aviez mon âge ? Toutes ces choses se passent devant nos yeux et pourtant nous continuons à agir comme si nous avions tout le temps souhaité et toutes solutions.
Je suis seulement une enfant, je n’ai pas toutes les solutions. Et j’aimerais que vous réalisiez que vous non plus vous ne savez pas comment réparer la couche d’ozone, vous ne savez pas comment ramener les saumons dans les eaux polluées, vous ne savez pas comment ramener à la vie les animaux désormais éteints et vous ne pouvez ramener les arbres dans les zones qui sont maintenant des déserts.
Si vous ne savez pas comment réparer tout cela, s’il vous plaît, arrêtez le massacre ! Ici sont présents des délégués, des gouvernements, des businessmen, des PDG, des journalistes et des politiciens. Mais avant tout, vous êtes des pères et des mères, des frères et des soeurs, des oncles et des tantes et vous avez tous été des enfants. Je suis seulement une enfant et pourtant je sais que nous faisons tous partie d’une famille forte de 5 milliards de personnes, de 30 millions d’espèces et les gouvernements n’y changeront rien. Je ne suis qu’une enfant, pourtant je sais que le problème nous concerne tous et que nous devrions agir pour un seul monde dans un seul but. Malgré ma colère je ne suis pas aveugle et malgré ma peur, je n’ai pas peur de changer le monde comme je le sens. Dans mon pays nous faisons tant de gaspillage en achetant et en jetant, en achetant et en jetant…et pourtant les pays du Nord ne partagent pas, même quand nous avons plus que suffisamment. Nous avons peur de partager. Nous avons peur de perdre un petit peu de notre richesse.
Au Canada nous menons une vie privilégiée avec de la nourriture, de l’eau et un abri ; nous avons des montres, des vélos, des ordinateurs et des télévisions.

Il y a deux jours, ici au Brésil nous avons été choqués en partageant un peu de notre temps avec les enfants d’ici qui habitent dans la rue. Voici ce qu’un de ces enfants nous a dit : « J’aimerais être riche et si je l’étais, je donnerais à tous ces enfants de la nourriture, des vêtements, des médicaments, un abri, de l’amour et de l’affection ». Si un enfant de la rue qui n’a rien est partant pour partager, pourquoi nous qui avons tout sommes-nous si avares ?Je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est un enfant de mon âge et que le lieu où l’on naît fait la différence. Je pourrais être un de ces enfants vivant dans les favelas de Rio. Je pourrais être un enfant mourant de faim en Somalie, ou victime de la guerre au Moyen-Orient ou mendiant en Inde.Je suis seulement une enfant et pourtant je sais que si tout l’argent dépensé dans les guerres était utilisé pour trouver des réponses aux problèmes environnementaux et en finir avec la pauvreté, quel endroit merveilleux cette terre serait !
A l’école et même au jardin d’enfants, on apprend comment se comporter dans le monde. Vous nous apprenez à ne pas nous battre entre nous, à travailler dur, à respecter les autres, à être propres et ordonnés, à ne pas blesser d’autres créatures, à partager sans avarice. Alors pourquoi faites-vous toutes ces choses que vous nous dites de ne pas faire ?
N’oubliez pas pourquoi vous assistez à ces conférences, pour qui vous le faites. Nous sommes vos propres enfants. Vous êtes en train de décider dans quel genre de monde nous allons grandir ; les parents doivent être capables de consoler leurs enfants en disant : « Tout ira bien, ce n’est pas la fin du monde et nous faisons du mieux que nous pouvons ». Je pense que vous n’êtes plus en mesure de nous dire cela. Sommes-nous seulement dans vos listes de priorités ?
Mon père me disait : « Tu es ce que tu fais, pas ce que tu dis ». Et bien ce que vous faites me fait pleurer la nuit ! Vous continuez à nous dire que vous nous aimez mais je vous mets au défi, s’il vous plaît, faites que vos actions reflètent vos mots. Merci. »

Ces politiciens ont l’air d’avoir bien écouté mais ont-ils seulement entendu ?? Ha !!! Ça ils l’ont bien applaudit la petite fille mais qu’est-ce qui a été réellement fait en 16 ans ??…

Elféeterrement vôtre

Le discours de Severn lors du Sommet pour la Terre de 1992 dans ECOLOGIE th_jaimecetarticleVoter !wikio4 dans ENVIRONNEMENT

 

 

123

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik