Et bon appétit avec la gouteuse mayo coupée à l’huile de moteur ! Humm, quel bonheur !

Et bon appétit avec la gouteuse mayo coupée à l'huile de moteur ! Humm, quel bonheur ! dans ELFEEBULATIONS lesieur1948fh0

Il y a certaines marques qui nous prennent vraiment pour des zozos (pour pas dire autre chose) et qui plus est, elles n’hésitent pas à nous empoisonner sciemment avec la bénédiction de la Commission européenne… Ce pauvre Georges se retournerait sûrement dans sa tombe s’il apprenait cela…

Franchement je n’y aurais jamais cru si je ne l’avais pas lu noir sur blanc… Mais quand je l’ai bien vu sur 20minutes.fr ; L’internaute ou encore Le figaro.fr – santé pour les plus sceptiques et au cas zou, encore sur Agrisalon.com, wikinews et allez, pour enfoncer le clou sur le site DGCCRF (si avec ça vous doutez encore !!!!!) et j’ai dû me pincer et me frotter les yeux au gant de crin pour bien voir que je ne rêvais pas !! J’ai même cru voir dans certains commentaires qu’une certaine marque pour bébés en avait aussi utilisé mais là je ne veux pas faire courir de fausse rumeur, donc je m’abstiendrai ! Ils n’oseraient pas quand-même ! Heu…. Si ? Non !

Heureusement j’avais déjà commencé à leur donner moins de mon pognon en n’achetant plus de plats tout prêts et bourrés d’additifs en tous genres, en achetant des matières premières de base telles le lait, l’huile, la farine, les oeufs et s’autres encore exclusivement bio ; à essayer de me fournir aussi en produits locaux tels le miel, certains fruits et légumes ; à faire mes brioches et mes pâtes à pizza à la map et à ne presque plus acheter de gâteaux et de pizzas industriels (ou pour de super méga rares occasions, mais alors super méga rares !!!) ; à faire mes yoyourts (sauf que là faut que j’en rachète une vite, vite, la mienne a rendu l’âme et j’ai recommencé bien malgré moi à racheter des yaourts industriels, natures certes mais industriels grr) à la bonne confiture maison échangée avec ma copine contre ma superlessive ; bref moins je leur en donnais mieux je me portais ; mais là je vais encore plus sévir dans mes choix !!!! Ben voui mes loulous ils aimaient bien de temps en temps manger du poisson pané ou des batonnets de crabe ou encore une glace et ça, je savais pas faire… Tant pis on se contentera de poisson brut de brut, roulé dans de la panure maison faite avec des miettes de pain dur… Et je me tâte encore pour investir dans une glacière… Et si ça continue, on va finir comme le suggérait zhom hier midi par trouver une grotte au fin fond du Larzac et vivre en autarcie à élever des moutons ! ‘Tain, font vraiment suer ! Du coup j’ai imprimé une liste collée sur mon frigo et une autre que j’ai mis dans mon sac !

Et pour en remettre une couche l’article de Superno à diffuser allègrement sur vos blogs :

lesieurbj4 dans ELFEEBULATIONSJ’ai (sous entendez Superno) déjà parlé de cette histoire, mais le nouvel article du Canard  (voir suite de mon article ici : L’affaire de l’huile frelatée) qui en a remis une couche hier m’a doté d’une énergie vengeresse… Rappelons brièvement les faits :

- La société Saipol, propriétaire de la marque Lesieur, et grossiste en huile, a acheté à vil prix un lot de 40 000 tonnes d’huile de tournesol ukrainienne.
- Exerçant son métier, cette société a revendu avec profit cette huile à d’autres multinationales de l’agroalimentaire.
- Un contrôle a posteriori a mis en évidence la présence frauduleuse dans ce lot d’huile minérale destinée à la lubrification des moteurs.
- Même s’il n’est pas établi que ce mélange peu ragoûtant soit méchamment toxique, eussions nous eu affaire à des gens responsables que ce lot eût immédiatement rejoint la seule destination qui lui seyait : la poubelle.
- Que croyez-vous qu’il arriva ? Ces empoisonneurs dont l’avidité autant que la veulerie sont sans limite, ont néanmoins décidé d’utiliser sciemment cette huile pour composer leurs produits de merde.
- Le pire, c’est qu’ils ont eu l’accord des autorités (françaises et européennes) qui ont décrété que tant que les produits n’en contenaient pas plus de 10%, personne ne devait tomber trop malade.
- Ils ont 40000 tonnes à écouler, un peu plus de 5000 pour la seule France. Cela fait environ 100 grammes de saloperie par habitant à faire ingurgiter !
- La Grèce, dont les autorités semblent moins irresponsables que les nôtres, vient de réagir et d’interdire l’utilisation de tous les lots depuis le 1er janvier.

Mais chez nous, dans nos hypermarchés, il y a donc en ce moment dans des produits contaminés à l’huile de moteur !

C’est le Canard Enchaîné qui a révélé l’affaire il y a 2 semaines (mercredi 14 mai 2008 pour ceux qui liront l’article dans 2 ans), avec des reprises le jour même dans la presse nationale. Puis plus rien, tout le monde s’en fout.
La semaine dernière, le Canard publie une liste de marques et des types de produits concernés. Aucune réaction cette fois:
Enfin hier, le Canard publie des notes internes de l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires), qui montrent l’envers du décor, comment les industriels vivent la crise, en chiant dans leur froc et priant que l’info ne soit pas reprise et que le temps efface rapidement cette histoire.

Il a été décidé hier en réunion de crise à l’ANIA de ne pas répondre au Canard enchainé formellement. Un projet de communiqué de presse, préparé la semaine dernière, a été réactualisé.
Le communiqué de presse ne sera pas diffusé en proactif. Nous attendons la prochaine parution du Canard Enchaîné et les éventuelles reprises par la presse pour réagir.

Par rapport à l’article de mercredi dernier,cette nouvelle parution n’apporte pas d’éléments clés supplémentaires et n’est pas à la Une du journal. En revanche, de nombreuses marques sont citées, ainsi qu’une liste à la Prévert de nombreux produits incorporant de l’huile de tournesol, ce qui n’était pas le cas la semaine dernière mais que l’on craignait

Ces gens là sont capables d’importer n’importe quelle denrée alimentaire de l’autre bout du monde, dans le seul but de gagner de l’argent. Ils n’ont plus la moindre emprise sur la “traçabilité” des produits qu’ils achètent ainsi, qui peuvent être trafiqués, bourrés de pesticides ou de n’importe quelle autre merde. Et qu’ils ne viennent pas prétendre le contraire, puisque cette sombre affaire en fournit une preuve éclatante.

D’ailleurs un produit importé au prix le plus bas est une quasi certitude de mauvaise qualité doublée d’exploitation des humains qui ont servi à le produire, triplée d’une pression sur l’emploi et le salaire des salariés français.

Ce sont les mêmes qui vendent leurs produits au prix fort en geignant sur la hausse des matières premières, et nous gavent de pubs ineptes avec enfants blonds et mamans épanouies qui éprouvent un plaisir intense à bouffer leurs saloperies suremballées dans d’affriolants plastiques aux couleurs vives.

Il faut lutter contre ces pratiques ! Ils faut lutter contre ces salopards ! Et il faut rappeler à Monsieur Delanoë que c’est ça, le libéralisme !

Comme on l’a vu, leur plus grande trouille est que le nom des marques s’ébruite, ce qui pourrait occasionner une baisse de leurs ventes et de leurs sacro-saints profits, qui les aveuglent à un point tel qu’ils sont capables pour cela d’empoisonner leurs clients sans remords.

Alors dénonçons les, ces sinistres pleutres ! Et vous camarades lecteurs, relayez l’information ! Selon vos moyens, parlez-en autour de vous, dans vos blogs, dans vos journaux, et surtout, CITEZ LES MARQUES, c’est de ça dont ils ont la trouille !

Les marques concernées, à boycotter d’urgence et durablement, sont les suivantes :

Lesieur, bien évidemment, puisque leur avidité est à l’origine du problème et toutes les marques du groupe :
Fruit d’or
Epi d’or
Frial
Isio 4
Oli
Saupiquet

Toutes les marques du groupe Unilever , par exemple
Amora
Planta Fin
Maille
Knorr
Magnum
Miko

….
Les produits les plus susceptibles de contenir de l’huile empoisonnée sont les suivants :
Mayonnaise
Tarama
Sauce Béarnaise
Chips
Vinaigrette allégée
Surimi
Céleri Rémoulade
Soupe de poisson en conserve
Poisson pané
Paupiettes de veau
Thon et sardines à l’huile
Pates à tartiner chocolatées
Gaufrettes à la confiture
Barres céréalières et sucrées pour les enfants
Cookies

Merci d’avance, et faites tourner !

img-002958ui1f8

Rajouts de dernière minute le 13 juin 2008 :

  • Vous pouvez téléphoner au service consommateurs de Lesieur au 0 810 193 702 (tarif appel local) pour demander des précisions !
    • Il semblerait que tous les lots dont la DLUO est avril et mai 2009 soient rappelés … que vont-ils faire de plus de 40 000 000 litres d’huile frelatée ??
    • Le nombre d’appels sera déterminant pour que la transparence se fasse. Merci. (Trouvé et griffonné à la hâte sur un bout de papier…)

Rajout du 26 juin 2008 :

L’affaire de l’huile frelatée ou l’article du Canard enchaîné*

Aussi je relaye l’info trouvée chez raffa (allez lire ce qu’elle en dit : Huile de moteur dans les produits de supermarchés):

  • !!! PETITION chez les cyberacteurs !!! – 23/06
    Cyber@ction relayant l’appel de la CLCV adressée à DGCCRF, DN Sanco, SAIPOL,Unilever France,service consommateur Lesieur, Saupiquet, Carrefour, Association Nationale de l’Industrie agroalimentaire
    Diffusez largement cette pétition !

Edit du 1er août 2008 :

  • Ajouté le 1 août, 2008 à 10:48
    Dans votre billet du 9 juin 2008, vous revenez sur le scandale de la société Saipol, propriétaire de la marque Lesieur, accusé d?avoir acheté un lot de 40 000 tonnes d?huile de tournesol ukrainienne revendues ensuite à d?autres multinationales de l?agroalimentaire et dans lesquelles auraient été retrouvées de l?huile minérale destinée à la lubrification des moteurs.

    Dans ce billet, vous citez un certain nombre de marques du groupe Unilever concernées par ce problème en incluant Carapelli.

    Nous tenons à préciser que Carapelli et Lesieur (donc Unilever) n?ont plus aucun intérêt commun depuis 2005. En effet, depuis mi-2005, les produits de la marque Carapelli ne sont plus distribués en France par la société Lesieur mais par la société Bénédicta. De plus, la particularité de la marque Carapelli en France est la production et la commercialisation d?huile d?olive vierge extra ce qui sous-entend que nous n?utilisons en aucun cas de l?huile de tournesol.

    Nous vous remercions donc de bien vouloir supprimer Carapelli dans la liste des marques incriminées.

    Bien à vous

    Valérie Lutt – Directrice Marketing Bénédicta – Carapelli.

  • En effet, lu ici : Bénédicta, nos partenaires 
    • Carapelli : Basée en Toscane depuis 1893, leader italien de l’huile d’olive vierge extra et première marque italienne d’huile d’olive en France, elle a choisi de confier la commercialisation de ses produits (huile d’olive vierge extra, vinaigres balsamique et de xérès) sur le marché français à Bénédicta depuis juillet 2005.

 

 

Je mets l’article à jour dès que je reçois ou que je trouve des infos, n’hésitez pas à revenir régulièrement.

Elféehuileusement vôtre !

 


12 commentaires

  1. 2L dit :

    ça fait beaucoup ! et c’est une fois de plus monstrueux…:(

  2. Oui en effet on nous prend pour qui ? Des zozos prêts à bouffer n’importe quoi !!!

  3. je n’achète rien de tout ça… et surtout pas d’huile de tournesol, c’est la plus mauvaise pour la santé, et en particulier pour les yeux…
    et encore moins d’huile en bouteille plastique, cela ne fait pas bon ménage!
    y’a 8 ans, lorsque j’ai fait ma formation en nutri, c’est la première chose que j’ai apprise: huile plastique = benzopyrènes = cancers. à cette époque déjà, et même avant, les « autorités » savaient… et pourtant on en trouve toujours à la vente!
    j’aimerais bien relayer l’info, mais je ne vois pas trop comment, et en plus, excuse-moi de dire ça, mais c’est la vérité, j’ai peu de temps disponible en ce moment… alors peut-être un copié-collé de ton article, mais pas avant 8 jours. je vais voir!
    bisous marie.

  4. huile plastique = cancers

  5. mais enfin pourquoi j’arrive pas à mettre le ????
    huile plastique, non mais!

  6. ça marche toujours pas, le « PLUS »

  7. Exact moi non plus j’arrive pas à mettre le signe « plus » bizarre !!!

  8. Si tu veux faire un copier-coller de mon article en entier pas de soucis marie :)

  9. laura dit :

    comme toi, il y a très très longtemps que je n’achète plus rien de tout ça et je fais tout moi même du pain quotidien (sans MAP), au poisson pané et mayo en passant par les biscuits et confitures … etc … je n’achète que bio pour les produits ménagers depuis plus de 20 ans je me fournis en oeufs à la ferme et je cultive mon minuscule jardin … et finalement je ne dépense pas plus qu’en remplissant mon caddie de merdes à bas prix !c’est une autre manière de consommer …
    je relayerai l’info que je connaissais déjà sur mon blog … dans mes coups de gueules … car en ce moment, il y a vraiment de quoi taper du poing sur la table ! zozo est effectivement un terme adouci …
    bravo pour ton blog ! il est extra !
    bises de là haut

  10. Merci beaucoup Laura d’avoir relayé sur ton blog, plus de gens le feront et moins ils s’empoisonneront…
    Ça me démangeait de dire autre chose mais là j’aurais été mal polie , je n’ai trouvé que zozo ;)
    Chers lecteurs, n’hésitez pas à en faire autant…
    Bises elfiques

  11. Et hop !!! Une nouvelle mise à jour…

Répondre

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik