Bénéfices à court, moyen et long terme d’une vie sans fumée

Mercredi matin nous étions chez le pneumologue pour les enfants et voici ce qui a retenu mon attention dans la salle d’attente. Comme le doc avait pas mal de retard dans ses consultations, j’ai pu le recopier à loisir. Je l’ai ensuite imprimé pour le relire régulièrement lors de mes furieuses envies de fumer…

nosmoking.jpg

Bénéfices à court, moyen et long terme d’une vie sans fumée

Après

  • 8 heures :
  1. L’oxygénation du sang revient à la normale.

  2. Les risques d’infarctus du myocarde commencent déjà à diminuer.

  • 24 heures :
  1. Le monoxyde de carbone est éliminé du corps. Vous avez meilleure haleine.

  2. Les poumons commencent à éliminer les mucus et les goudrons.

  3. Le risque d’infections respiratoires, type bronchites et pneumonies, commence déjà à baisser.

  • 48 heures :
  1. La nicotine n’est plus détectable dans le sang.
  • 1 semaine :
  1. Les sens du goût et de l’odorat s’améliorent.

  • 3-9 mois :
  1. La respiration s’améliore (moins de toux, davantage de souffle).

  2. La fonction pulmonaire est augmentée de 5 à 10%.

  • 1 an :
  1. Le risque de maladies du cœur (p. ex. infarctus) est réduit de moitié.

  • 5 ans :
  1. Le risque d’attaque cérébrale est réduit de moitié.

  2. Le risque de cancer de la bouche, de l’œsophage et de la vessie sont réduits de moitié.

  • 10 ans :
  1. Le risque de cancer du poumon est réduit de moitié.

  2. Le risque d’accident vasculaire cérébral (« attaque » cérébrale) rejoint le niveau de risque des non-fumeurs.

  • 15 ans :
  1. Le risque de maladies du cœur (p. ex. infarctus rejoint celui des non-fumeurs.

  2. La mortalité (toutes causes confondues) rejoint quasiment celle des personnes qui n’ont jamais fumé..

Perso c’est vrai que en plus de l’argument des économies mensuelles de près de 200 euros pour deux fumeurs, ça m’a effectivement fait encore plus réfléchir sur les répercutions du tabac sur la santé… Bon c’est vrai que j’ai l’air obsédé par la clope, là mine de rien à en parler encore et toujours… Mais ça fait peut-être aussi parti de la thérapie du dégoût pour ne plus jamais y retoucher, qui sait ? Peut-être suis-je en train de me désintoxiquer à vie, ce serait chouette, non ?

Bénéfices à court, moyen et long terme d’une vie sans fumée  dans J'ARRETE DE FUMER 3756982-1207253343

Elféebulations défumesques

 


Un commentaire

  1. Koulou dit :

    Ouyiiiii ! vas-yyyy ! accroche-toi ! tu peux le faire ! Youch youch youch !!!!

    MDR youch youch youch

Répondre

cathy et ses souvenir |
Les zums |
Blog de MARILOU |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Anne, Sébastien, Clément, C...
| Le jardin de Julie
| lenaik